Une fausse piste dans l’attentat de Berlin ?

Une chasse à l’homme vient d’être lancée par les autorités allemandes pour mettre la main sur les auteurs de l’attaque terroriste à Berlin, survenue dans la soirée du lundi 19 décembre, qui a causé la mort de 12 personnes et 50 blessés au marché de Noël.

Les premiers éléments de l’enquête ont montré que le camion qui a fauché les douze personnes appartenait à un Polonais, retrouvé mort, mais le conducteur serait Pakistanais. Et voilà que deux jours plus tard, le Pakistanais a été relâché car les soupçons se portent à présent sur un Tunisien suite à un papier d’identité que les autorités allemandes disent avoir retrouvé sous le siège conducteur. Or ce papier d’identité n’est autre qu’un document remis à un migrant dont la demande d’asile a été rejetée sans que cela n’entraîne son expulsion. Le document en question a été émis par les autorités locales de Kleve, une ville de Rhénanie-Westphalie, comme rapporte le quotidien régional de Mayence.

Qui est cet homme tant recherché ?

D’après les médias allemands, l’homme serait âgé entre 21  et 23 ans, et dispose de trois identités différentes. Autrement dit, il peut avoir plusieurs nationalités sans pour autant être Tunisien. Et toujours selon les médias allemands,  l’homme recherché est connu par les policiers allemands pour des faits de violence. Mais au moment de le traduire en justice, il a disparu.   De plus, selon les autorités, l’homme serait arrivé en juillet 2015 en Allemagne où il aurait déposé une demande d’asile en avril 2016. Or cet homme, de quel pays  provenait-il pour demander l’asile ? Certainement pas de Tunisie qui ne peut être considérée comme étant une zone de guerre, loin s’en faut !

Toujours selon les autorités allemandes, ce Tunisien aurait eu des contacts avec un Irakien surnommé « Abou Walaa » qui aurait été arrêté en novembre dernier avec quatre autres individus, pour  avoir créé un réseau de recrutement de terroristes pour le compte de Daech.

Tous ces éléments qui convergent et qui s’opposent donnent à penser que les autorités allemandes se perdent en conjectures et ne sont sûres de rien. De quelle nationalité est-il réellement le terroriste conducteur du camion de la mort ? Mystère et boule de gomme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here