Tunis-Medfranchise : les raisons pour se lancer dans la franchise

Tunis-Medfranchise

Le coup d’envoi a été donné aujourd’hui, 7 décembre,  à la sixième édition du salon Tunis-Medfranchise,  sous le slogan «  Ton prochain patron c’est toi », au siège social de l’UTICA. Experts en franchise, franchiseurs et franchisés sont venus à la recherche de nouvelles opportunités. Zoom sur un concept prometteur pour l’économie tunisienne.

Organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis, le premier jour de l’événement a bel et bien rempli ses objectifs pour un public jeune : espace archicomble,  interventions de grosses pointures et un grand nombre de participants et de visiteurs.

Afin de mieux creuser la question, une brochette de spécialistes ont été invités par la Chambre pour alimenter le  débat, tunisiens, belges et français. Le premier panel a donné un éclairage juridique et pratique à la fois concernant la  franchise.

La franchise dans le monde : les Américains montrent la voie…
Rose
Rose-Marie Moins, membre de la Fédération française de la franchise, a donné un éclairage historique sur le concept. Dans ce contexte, elle a rappelé que la franchise a vu le jour en 1930 et que la première entreprise qui s’y est lancée est General Motors en réaction contre la loi antitrust et en France c’est la société Pingouin (Lainière de Roubaix).

En 2015, les cinq premiers secteurs concernés par la franchise sont : fast food, les services aux entreprises, les services aux personnes, restauration à table, l’hôtellerie.  Dans le même contexte, elle a rappelé que les  5 premiers marchés sont le Canada, le Mexique, UK, l’Australie et le Brésil.

Pour le cas de la France, le véritable départ a commencé en 1970. En 2015 et d’après des chiffres de la Fédération française de la franchise, il s’avère que la France dispose de 1800 réseaux  et 69000 franchisés.

Par ailleurs, la spécialiste a indiqué que 30% des réseaux français s’exportent surtout dans les domaines suivants : beauté, hôtellerie/restauration, habillement, équipement de  maison.

La spécialiste a aussi  présenté la franchise comme une meilleure  source de création d’emplois loin du schéma des entreprises classiques.

Preuve à l’appui : en France existent 1300 entreprises franchisées créées en 2015 et ces mêmes entreprises emploient directement 342.000 personnes.

Notons que 75% des franchisés ont opté pour un domaine loin de leurs spécialités initiales par la voie de la reconversion professionnelle.

De même, les chiffres avancent que les entreprises créées dans le cadre de la franchise sont pérennes car 80% de ces entreprises existent encore après cinq ans du démarrage. Par contre, le taux de résilience est de 45 à 50% pour les entreprises classiques. Notons aussi que la franchise vient comme réponse aux desiderata d’un client exigeant, notamment au niveau international, d’après l’intervenante.

Ce qu’il faut savoir …

L’expert belge en franchise, Gilbert Lardinois, a axé son intervention sur deux volets, le premier  est relatif aux raisons pour lesquelles il faut se lancer en franchise et le deuxième volet nous renseigne sur ce qu’il faut savoir avant de se lancer en franchise. La franchise est un rapport gagnant-gagnant.

Pour lui, six paramètres font que devenir franchisé  est un avantage : il s’agit d’un lancement rapide de la marque sans passer par les procédures traditionnelles,  développement rapide, un budget moins coûteux que  celui de se lancer d’une manière indépendante, plus d’efficacité et moins de risques à partir du moment où il s’agit de la franchise d’une marque ayant fait ses preuves.

Cependant, le franchisé a des devoirs à remplir qui consistent notamment  au respect de la stratégie commerciale du franchiseur. D’ailleurs, l’intervenant a précisé à cet égard qu’il faut être sûr de vouloir respecter la stratégie bien avant de signer le contrat, droits d’entrée et de redevance et l’obligation de s’approvisionner auprès d’ approvisionneurs de référence.

En tout état de cause, et avant de se lancer dans cette aventure  avec succès, il faut procéder à une auto-critique  afin d’évaluer si l’on possède ou pas les qualités de leader et si l’on est réellement prêt à se plier aux exigences imposées par un système de franchise.

Nous y reviendrons…     

[raside number=”3″ tag=”franchise “]    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here