Férid Boughedir : nouveau prix cinématographique

Le film Tunisien « Zizou » de Férid Boughedir a remporté le prix du meilleur film arabe de l’année lors de la cérémonie de clôture du  Festival international du film du Caire (14 – 24 novembre 2016 ),  dans la compétition « Prospects of arab cinema »,  où étaient sélectionnés  les films les plus récents de plusieurs pays arabes,  dont l’Egypte,  le Maroc,  l’Algérie,  le Koweït, l’Arabie Saoudite et la Jordanie.

Ce prix, récompensant la troisième et dernière partie de la trilogie cinématographique, du cinéaste  représente un beau  « doublé »  pour le réalisateur tunisien qui avait déjà remporté  au festival du Caire  en 1990,  pour son premier long-métrage « Halfaouine » ( Asfour Stah ) le même « Prix du meilleur film arabe de l’année », des mains de l’acteur Omar Sharif, déclarant   à cette  occasion ,  que « le cinéma tunisien était un des plus novateurs et inventifs du  Monde Arabe ».

Le film raconte l’histoire de Aziz, surnommé « Zizou », jeune diplômé au chômage qui quitte son village du Sahara pour rejpondre la capitale, Tunis, en quête d’un job. Il devient installateur de paraboles sur les toits. Encore honnête et candide, il circule dans tous les milieux, des plus aisés aux plus démunis, des modernistes « branchés » aux partisans du régime despotique, ou aux opposants islamistes clandestins. Un jour, depuis les terrasses du beau village de Sidi Bou Saïd, il tombe fou amoureux d’une jeune fille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here