Négociations sectorielles : nouveau bras de fer?

UGTT UTICA augmentations L'Economiste Maghrébin

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Belgacem Ayari, chargé du secteur privé, a appelé l’UTICA  à entamer les négociations  sociales sectorielles relatives aux années 2016 et 2017, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui au siège de la centrale syndicale.

En effet, Belgacem Ayari a rappelé l’existence d’un accord-cadre, signé par les responsables de l’UTICA et l’UGTT, indiquant que les négociations sociales doivent se dérouler de mars à mai 2016. Toutefois, à ce jour les négociations n’ont pas encore commencé.

Nouveau bras de fer en perspective? Les augmentations salariales ont toujours été un sujet d’âpres discussions qui dégénèrent, comme lors des dernières  négociations sociales où nous avons assisté à des déclarations incendiaires, de la part des deux organisations, à des échanges d’accusations, menaces de grèves et autres joyeusetés.

Si la présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, avait annoncé que la conjoncture actuelle ne permettait  pas d’augmentations salariales, notamment pour quelques secteur stratégiques, mais il n’en est pas de même pour Belgacem Ayari qui considère, dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com, que les entreprises sont capables de payer des augmentations salariales surtout qu’un grand nombre d’entre-elles est coté en Bourse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here