La réussite au féminin, un pas en avant

Entrepreneuriat féminin L'Economiste Maghrébin

Les Tunisiennes sont aujourd’hui porteuses et créatrices d’espoir. Leur mobilisation en faveur des droits de la Femme est un atout, car elles représentent le facteur clé de la démocratie. Elles sont la lueur d’espoir de la Tunisie de demain et c’est grâce à elles que la Tunisie restera debout.

Le think tank Tunisiennes fières, en collaboration avec l’association française Femmes, débat et société (FDS), organise,  ce vendredi 30 septembre, la première université d’automne des Tunisiennes, sur le thème : « La réussite au féminin : les projets innovants. » Première dans le monde arabe, cette collaboration mobilisera plus de 300 femmes, tunisiennes  et françaises, autour de plusieurs thématiques d’ordre social, économique, culturel, politique…

L’objectif est à la fois simple et ambitieux : fonder un véritable dialogue des cultures entre les deux rives. Rendre pérennes les actions des deux parties, mais il s’agit également d’une opportunité de partager les expériences de chacun.

Invité d’honneur,  Jean Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, président de la Commission des affaires étrangères,  de la défense et des forces armées au Sénat, a déclaré à leconomistemaghrébin.com : « Nous nous mobilisons pour que la Conférence internationale sur l’investissement soit un succès. Le ministre des Affaires étrangères, Jean Marc Ayrault, travaille sur ce sujet. Il en a parlé aux représentants des différents États à l’Assemblée générale des Nations unies la semaine dernière et il y a la possibilité d’avoir une bonne espérance d’une grande mobilisation. Les économistes ont estimé qu’il fallait 20 milliards sur cinq ans, c’est une perspective. Le gouvernement tunisien travaille sur ces questions. Et nous, nous travaillons à la mobilisation des forces politiques, mais aussi de la société civile et notamment des femmes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here