Hania Aidi remporte sa troisième médaille d’argent paralympique

Hania Abid médaille paralympique L'Economiste Maghrébin

Jours de gloire pour les Tunisiennes et les Tunisiens aux Jeux paralympiques qui se déroulent en ce moment à Rio de Janeiro. Après Walid Ktila qui vient de remporter la cinquième médaille d’or pour la Tunisie dans sa discipline du 100 m en fauteuil roulant, voilà qu’à son tour, la porte-drapeau de la délégation, Hania Aidi, offre à la Tunisie, dans la nuit du mardi 13 septembre, une autre médaille, cette fois-ci d’argent, dans la catégorie du jet du javelot (F54), avec un jet de 56,55m.

Souffrant d’un traumatisme médullaire depuis 1997 des suites d’une erreur médicale, l’athlète a démarré sa carrière sportive à 26 ans. Elle a été depuis triple championne du monde en 2011, 2013 et 2015. Détentrice de deux médailles d’argent aux Jeux paralympiques de Pékin (2008) et Londres (2012), la championne réédite son exploit.

Les Jeux olympiques et paralympiques sont sans aucun doute la plus belle expérience sportive aussi bien pour les athlètes valides comme Habiba Ghribi, l’escrimeuse Ines Boubakri, ou encore la lutteuse Marwa Amri, que pour les non-valides qui ont vécu dans l’effervescence médiatique et profité d’instants d’exception dans la vie d’un sportif.

Au moment où nous écrivons, la Tunisie a obtenu en tout 13 médailles : cinq médailles d’or, cinq d’argent et trois médailles de bronze.

C’est à Seoul, en 1988, que la Tunisie a disputé ses premiers jeux paralympiques. Et en sept éditions, le pays a gagné 73 médailles en athlétisme : 32 en or, 27 en argent et 14 en bronze.

Actuellement, la Tunisie se positionne à la 12ème place dans la catégorie médaille d’or sur les 70 pays en compétition et à la 16ème place toutes médailles confondues.

La cérémonie de clôture est prévue pour le 18 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here