La FTH s’indigne de l’augmentation du prix de l’alcool

l'alcool L'Economiste Maghrébin

A l’issue de la décision prise récemment par le ministère des Finances portant sur l’augmentation des prix des boissons alcoolisées locales de 300%, la Fédération tunisienne d’hôtellerie (FTH) a adressé une lettre au ministre, Slim Chaker, pour lui exprimer son étonnement quant à cette décision.

Dans cette lettre, rendue publique hier, le président de la FTH, Radhouane Ben Salah, dénonce cette augmentation faisant passer le prix du litre d’alcool en tant que matière première, autre que les boissons à fermentation comme les vins et la bière, de 2.475 dinars à 20.100 dinars, soit en hausse de 712,12%.

Selon la même source, cette augmentation impacte négativement le prix des nuitées dans les hôtels et par conséquent la saison touristique 2016, qui est déjà en difficulté. Notons que le prix de l’alcool dans les hôtels est le fruit des conventions signées avec les tour- opérateurs pour la formule all-inclusive.

Vu que cette décision semble inadaptée à la conjoncture économique que connaît la Tunisie, notamment dans le secteur du tourisme, la FTH a appelé le ministre des Finances à la reporter à la fin de la saison touristique.  Enfin, la FTH a appelé le ministre à mettre en œuvre une solution adaptée visant à éviter aux hôteliers de subir les répercussions d’une telle décision.

1 COMMENTAIRE

  1. Un Ministre des Finances aussi subtil que stratège en matière d’économie…Décidément, on est pas sorti de l’auberge avec des décideurs publics qui ne se distinguent que par leur manque d’imagination pour renflouer les caisses de l’état…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here