Baisse de 38% des recettes touristiques

Banques cotées

Dans sa dernière publication intitulée «Indicateurs conjoncturels et tendances », l’Institut tunisien de la compétitivité et des études quantitatives (ITCEQ) a dévoilé qu’au cours du premier trimestre 2016, le PIB a augmenté de 0.4 % (T/T-1) et le taux de croissance a été de 1%.

Ainsi, les industries manufacturières ont enregistré, durant la même période, une progression de  1.4%, par contre celles du secteur agricole se sont pliées de 2.5%.

Au cours des cinq premiers mois 2016 et par rapport à la même période 2015, le service et l’encours de la dette publique ont connu des évolutions respectives estimées à 6.6% et 19.1 %.

La même source a démontré que les créances nettes sur l’Etat se sont accrues de 11.6% à fin mai 2016.

Comparées aux quatre premiers mois de 2015, les réalisations au niveau sectoriel n’étaient pas en mesure d’accroître l’indice de la production industrielle (IPI) au niveau global, soit -0.9 points.  L’IPI des mines a progressé de 45.5% et celui de l’énergie a baissé de 8.2%.

S’agissant des intentions d’investissement au niveau des services et au niveau des industries manufacturières, elles ont affiché une hausse respective de l’ordre de 1.1% et 22.6%.

Par ailleurs, les investissements directs étrangers (IDE) sont en baisse de 5% en termes de variation des quatre premiers mois 2016, et ce, malgré les améliorations connues au niveau du secteur industriel (+4.6%) et au niveau du secteur énergétique (+4.5%).

Quant au secteur touristique, les nuitées et les recettes ont enregistré des baisses respectives de 37.3% et de 38% par rapport au premier semestre 2015.

Toutefois, le montant du déficit commercial est passé de 6169.1MDT à 6019.4 MDT en raison des baisses réalisées au niveau des exportations (-1.2%) et des importations (-1.6%).

En juin 2016, l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0.4 point par rapport au mois précédent, permettant de réaliser le taux d’inflation le plus élevé (3.8%) au cours du premier semestre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here