BCT: quelles prévisions à l’horizon 2017?

Dans sa dernière analyse intitulée «Evolutions monétaires et conjoncturelles et perspectives à moyen terme», les prévisions à court terme de la Banque centrale de Tunisie (BCT) tablent sur une amélioration du PIB, à prix constants de 2010, aux alentours de +0,3% en variation trimestrielle (+1,8% en glissement annuel) durant le deuxième trimestre 2016. Cette progression porterait la croissance moyenne semestrielle à +1,4%.

Au plan de l’inflation, la BCT prévoit qu’elle va poursuivre sa tendance haussière pour atteindre 4,3% au troisième trimestre de l’année en cours, attisée par une évolution mensuelle moyenne attendue de l’indice des prix à la consommation (IPC) de l’ordre de 0,4%.  En effet, l’inflation moyenne serait de 4,1% au troisième trimestre contre 3,6% au deuxième trimestre.

L’analyse de la BCT a démontré que ces prévisions se basent sur la baisse des prix de certains carburants en relation avec l’entrée en vigueur du nouveau mécanisme d’ajustement automatique des prix en juillet 2016, la dissipation des effets de base pour la période sous-revue, ainsi que sur la baisse des prix de l’habillement durant la période des soldes d’été en relation avec l’évolution récente des cours de change du dinar et le boycottage d’une partie des commerçants de la période des soldes.

Quant à l’inflation hors alimentaires frais et produits administrés qui a atteint un taux de 4,8 % en juin 2016, elle pourrait baisser à 4,6% en août pour atteindre  5,1% au mois de septembre.  Egalement, l’inflation hors alimentaires et énergie, qui s’est établie à 4,4% en juin, pourrait baisser à 4,2% en août pour s’établir à 4,7% en septembre.  Ces deux mesures se situeraient en moyenne à 4,8% et 4,3% respectivement au terme du  troisième  trimestre contre 5,1% et 4,5% au 2ème trimestre.

A moyen terme, la BCT a revu à la baisse la croissance du PIB, à prix constants de l’année 2010, pour la période 2016-2017. Elle tablerait sur une croissance annuelle estimée à 1,8% en 2016 et 3% en 2017, contre 2% et 3,5% prévus en avril précédent.

Ainsi,  la BCT a revu légèrement à la hausse le taux d’inflation attendu en 2016 et 2017. Il tablerait sur une évolution annuelle de l’IPC de 3,7% cette année et 4,5% en 2017, contre des estimations de 3,6% et 4,2% respectivement annoncées au mois d’avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here