Poulina Group Holding : hausse des revenus au 2e trimestre 2016

communication financière

Poulina Group Holding (PGH) vient de publier ses indicateurs d’activité relatifs au deuxième trimestre de l’année en cours.  

Les revenus globaux de PGH ont augmenté de 1% par rapport à ceux de la même période 2015. Cette hausse  s’explique essentiellement par l’amélioration des ventes locales.

Les investissements réalisés, durant  ce deuxième   trimestre  2016, ont atteint 33  Millions de Dinars (MD) contre 45 MD pour la même période en 2015.

La plus grande partie de ces investissements, soit 73%, est réalisé par le métier intégration avicole avec l’entrée en production de la nouvelle usine d’aliments et les nouveaux centres d’élevage.

Les plus importantes hausses de revenus ont concerné l’aviculture, l’emballage, le commerce et les services et l’immobilier.

L’activité aviculture a enregistré une augmentation de 14 millions de dinars soit + 8%. Cette progression des ventes a concerné essentiellement la vente des aliments et la hausse de 270% des ventes à l’export des coproduits.

L’activité de l’emballage a enregistré une augmentation de 8 MD soit + 26%. Ce métier a connu une reprise des ventes, avec une hausse remarquable suite à l’amélioration de la productivité de toutes les usines et l’importante reprise des ventes export qui ont augmenté de 65%.

La branche commerce et services a progressé de 3.7 MD soit +8%. Cette activité a enregistré de bonnes performances au niveau des ventes des matières premières sur le marché local.

S’agissant de l’activité immobilière, elle a connu une augmentation de 2 MD soit + 37%. Cette hausse est due à la concrétisation d’importants contrats durant ce trimestre après l’obtention des plans de recollement des projets déjà réalisés.

Les plus importantes baisses de revenus ont concerné les produits de grande consommation (–11%), la transformation d’acier (-15%), les matériaux de construction (-8%), le bois et les biens d’équipement (-10%). Toutes ces activités ont été impactées par la baisse de leurs chiffres d’affaires à l’export.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here