Festival international de Carthage 2016 : édition de la reconquête du public

Pour la tenue de la conférence de presse de la 52ème édition du Festival international de Carthage, les organisateurs ont choisi l’Acropolium de Carthage, un écrin de prestige rehaussé par l’effet de la lumière des bougies, le tout agrémenté de groupes musicaux qui ponctuaient les interventions de  Mohamed Zine El Abidine, directeur de la  présente édition. 

Bien avant de présenter le programme, le directeur du festival a affirmé que cette 52ème édition s’attend à retrouver la confiance des médias, des artistes et des annonceurs. D’ailleurs, il a indiqué que la cérémonie en question est plus qu’une conférence de presse c’est plutôt une cérémonie pour rendre hommage à l’équipe de communication, aux hommes et femmes de médias.

Sans les citer, il a indiqué que les dernières éditions ont connu un certain nombre de défaillances qui devaient être rattrapées pendant l’édition à venir. Interrogé sur le budget alloué au festival, il a affirmé qu’il ne détenait pas pour le moment les chiffres exacts et qu’il préférait les communiquer plus tard, une fois que le bilan financier sera arrêté.

La 52ème édition comporte deux volets. Le premier est relatif aux spectacles dit commerciaux et le deuxième volet est dédié aux spectacles de jeunes artistes. Mohamed Zine El Abidine a affirmé que cette démarche permettra de satisfaire tous les goûts et assurera aussi l’ouverture sur les différentes expressions artistiques.

Par ailleurs, il a indiqué que le festival s’ouvrira sur d’autres espaces à part le Théâtre de Carthage qui accueillera 20 spectacles, à l’instar de la basilique Saint-Cyprien qui en accueillera 17.

Répondant à une question portant sur l’absence d’une grande vedette internationale, le directeur du festival a affirmé qu’étant donné la situation économique actuelle, il n’est pas possible d’inviter des célébrités qui exigent de gros cachets.
Cependant, le festival se poursuivra après la date officielle dans une perspective de s’ouvrir sur les régions comme Sbeïtla, du gouvernorat de Kasserine et dans le gouvernorat du Kef, bien que le programme n’ait pas été annoncé. Notons que tous les détails relatifs à la programmation sont disponibles sur les sites officiels du festival.

Plusieurs sponsors se sont mobilisés pour le succès de cette édition, à l’instar des Assurances Star, dont le PDG a prononcé une brève allocution pour réaffirmer le soutient inconditionnel de la Star à la culture, Tunisie Telecom, Attijari Bank et bien d’autres.

Programmation : http://www.festivaldecarthage.tn/fr/programmes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here