Lutter contre la corruption : Les dix recommandations de Chawki Tabib

inlucc - L'Economiste Maghrébin

La lutte contre la corruption est l’affaire de tout un chacun.  Agir  contre la corruption, c’est l’appel lancé par le président de l’Instance de lutte contre la corruption, Chawki Tabib où il a donné le coup d’envoi pour  une consultation nationale  afin de trouver des solutions urgentes pour lutter efficacement contre la corruption.

Chawki Tabib propose dix mesures :

  1. Mener la guerre contre ce phénomène qui gangrène la société et mobiliser tout le monde.
  2. Organiser un congrès national dont le but est d’élaborer une stratégie nationale de lutte contre la corruption.
  3. Lancer une campagne de sensibilisation sur les différents supports médiatiques (tv, presse ecrire, web, radio).
  4. Ouvrir une enquête durant les trois dernières années concernant des dossiers de corruption, qui ont été signalés dans les rapports mais ignorés par l’administration.
  5. Publier toute transaction et appel d’offres publics sur les sites des institutions concernées.
  6. Soutenir le pôle judiciaire financier, le Tribunal administratif, les organes de contrôle, la Cour des comptes et de l’Instance de lutte contre la corruption.
  7. Donner plus de transparence, par le biais d’une mise en application immédiate de l’Open Gov, E-gouvernement, afin de réduire les interactions entre les citoyens et les fonctionnaires de l’administration
  8. Accélérer l’examen de certains textes de loi, en particulier ceux de la protection des dénonciateurs, à l’instance constitutionnelle.
  9. Donner la priorité aux dossiers de corruption au pôle judiciaire.
  10. Revoir les affectations, les nominations de la fonction publique suspectées d’avoir un quelconque lien avec la corruption ou le favoritisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here