Révélations de Jamel Tlili : Slim Riahi contre-attaque

Le président du parti de l’Union patriotique libre Slim Riahi  était l’invité  de l’émission “Midi Show”,  durant laquelle il a livré son point de vue sur la situation que traverse le pays, notamment suite à l’annonce du Président de la République, à propos du gouvernement d’union nationale.

“Il faudrait un plan de sauvetage, qui  ne se limite pas seulement à dire former un gouvernement d’union nationale, mais qu’il y ait un plan d’action et un programme”, a indiqué Slim Riahi.

Sur ce volet, il a indiqué: “On ignore encore aujourd’hui si on parle de remaniement ministériel ou d’un changement radical du gouvernement.  A propos de ce timing, le président sait ce qu’il fait. D’ailleurs, son idée de former un gouvernement d’union nationale est constitutionnelle. Cela dit, on attend de voir ce qui va suivre à partir de la semaine prochaine, la situation sera de plus en plus claire”.

Il poursuit: “Je pense que dans une semaine on connaîtra probablement les noms qui formeront ce gouvernement d’union nationale et là on saura si le Chef du gouvernement sera le chef d’orchestre ou non. Bien qu’il soit un homme digne de confiance et honnête, il est regrettable de constater quelques défaillances dans les prises de décision. D’ailleurs les partis de la coalition ne seraient pas contraires à son remplacement »,commente-t-il.

Quant aux accusations portées à son encontre par un ancien membre du bureau politique et exécutif de l’UPL,  Jamel Tlili, il a répondu: “Cela fait plus de cinq ans que je prends des coups de ce genre. D’ailleurs, je ne suis pas surpris. Je pense qu’il y a d’autres intérêts qui entrent en jeu et veulent à tout prix  casser le parti. J’ajouterais que la conférence de presse organisée par Jamel Tlili, on sait qui la finance, et qui est derrière”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here