RSE : nouveau gisement de développement régional pour les entreprises pétrolières

entreprises pétrolières

Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un nouveau forage ou de la découverte d’un nouveau gisement pétrolier au Sud tunisien. L’initiative prise en mai 2015 par le ministère de l’Industrie et quatre entreprises pétrolières actives au Sud tunisien est à applaudir. Il s’agit bien d’une charte de Responsabilité sociale des entreprises (RSE) signée entre le ministère de l’Industrie, de l’énergie et des mines, d’une part, et l’Entreprise tunisienne des activités pétrolières (ETAP),les sociétés pétrolières ENI (Italie), MEDCO (Indonésie) et OMV (Autriche), d’autre part.

Initiée en 2014, l’état d’avancement de cette charte a été présenté aujourd’hui à Tunis, en présence du gouverneur de Tataouine et des représentants des quatre compagnies et est une première en son genre dans le secteur.

Elle est aussi le fruit d’un processus de concertation entre le gouvernement et les entreprises pétrolières installées en Tunisie, en vue d’optimiser les initiatives RSE et de contribuer aux efforts de développement régional.

La charte a porté sur la mise en place d’un Programme triennal (2015/2017) de responsabilité sociale d’entreprise dans le gouvernorat de Tataouine « Programme RSE Tataouine », pour un montant de 11,6 millions de dinars.

Le contenu de ce programme a été élaboré dans le cadre d’une étude de développement sur le gouvernorat, financée entièrement par les sociétés pétrolières et réalisée par un bureau d’études privé.

Les résultats de l’étude ont fait ressortir quatre axes prioritaires pour le programme, à savoir : la promotion du secteur privé, le renforcement de l’infrastructure, le développement à travers les associations et la promotion du territoire.

La conception de ces axes ainsi que l’élaboration des fiches de projets pour le programme sont le fruit d’une réflexion participative avec les autorités régionales et locales, les administrations régionales, les partenaires sociaux et des représentants de la société civile.

Enfin, la mise en place des actions a été faite en concertation avec les institutions et administrations concernées, dans le cadre de protocoles d’accord et en respectant la réglementation tunisienne en matière de marchés publics et de déblocage de fonds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here