Biens spoliés : quand la dignité de la Tunisie est bafouée

Le gouvernement suisse vient de remettre à la Tunisie l’équivalent de 500 000 dinars tunisiens comme avance sur une hypothétique restitution de biens spoliés saisis en Suisse. Tout ça pour ça ! Après cinq ans de procédures et d’actions en justice, voilà ce que nous récoltons.

Assurément moins, nous en sommes convaincus, que le montant des frais déboursés en procédures engagées que nous sommes en droit de connaître.

Les citoyen tunisiens que nous sommes en sont révulsés. En est -on réduit à cela ? Comment peut-on tomber si bas et accepter autant de mépris ? Où sont notre sens de l’Etat et notre dignité ? Comment peut-on permettre à un État , qui plus est pas si innocent que cela, de se dédouaner à si bon compte ? C’est quasiment de l’aumône. Avons-nous perdu tout sens de la mesure et toute estime de nous-mêmes ? Comment peuvent -ils oser le faire? Et pourtant, ils l’ont fait, sûrs qu’ils étaient que face à un exécutif timoré il n’y aurait aucun risque de sursaut d’orgueil.

L’attitude digne d’un État qui se respecte et qui a le souci du statut de ses citoyens commande que l’on rejette avec fermeté ce genre d’offrande, que l’on demande réparation pour l’offense et qu’on le fasse savoir au monde entier pour que cela ne se reproduise plus.

Notre statut en tant que pays libre, fier de ce qu’il est et de ce qu’il représente, respecté et respectueux des autres sont à ce prix.

1 COMMENTAIRE

  1. Le siège de la « Cuppola » (sorte de conseil d’administration de la Mafia) s’est visiblement déplacée à Genève.
    Les suisses gardent le magot et donnent les miettes aux moineaux…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here