Focus sur le secteur privé, les disparités régionales et l’inclusion sociale

disparités régionales

De par la mise à niveau de l’économie tunisienne et la relance de la croissance, la Banque mondiale (BM) se focalise, dans le cadre de son appui à la transition démocratique en Tunisie, sur les questions portant sur les jeunes, les régions intérieures et les processus de création des nouvelles opportunités pour le changement du contrat social, selon Eileen Murray, Chargée du bureau de la BM en Tunisie.

En marge d’une réunion, tenue hier par le conseil d’administration de ladite institution, un nouveau cadre de partenariat a été élaboré. Il s’agit d’un business plan de la stratégie 2016/2020, et ce, en adéquation avec la note d’orientation et le plan de développement élaborés par le gouvernement tunisien.

Cette stratégie est basée sur trois axes prioritaires. Il s’agit de relancer la croissance économique via le développement du secteur privé, limiter les disparités régionales, et ce, en offrant plus d’opportunités économiques dans les régions défavorisées, et d’accroître l’inclusion sociale.

Pour ce faire, la BM a consacré une enveloppe de un milliard de dollars par an pour les trois prochaines années, qui sera allouée à la Tunisie, sous forme de prêt d’investissements, qui est un mélange d’appui budgétaire et de projets d’investissement dans différents secteurs.

[raside number= »3″ tag= »disparités régionales « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here