Algérie : 2016 sera l’année des mines

Mines Algérie L'Economiste Maghrébin

La loi algérienne sur les mines sera prochainement révisée, et ce, dans le but de mieux valoriser les sites miniers via l’Algérie, et de faciliter leur exploitation à travers les projets d’investissement, selon le ministère algérien de l’Industrie et des mines.

Vu que cette loi minière actuelle, qui date de 2001, dont la dernière révision remonte à 2014, ne répond plus aux exigences de l’investissement, sa révision demeure, selon la même source, nécessaire afin de lui donner plus d’efficacité

Ainsi, cette loi ne permet qu’une exploitation très limitée des sites miniers. Et à travers ce texte, le pays a créé de la rareté entrainant des problèmes d’investissement, notamment au niveau de l’attribution de certaines mines dont les délais atteignent parfois une année voire deux.

A cet égard, le ministère promet qu’avec la nouvelle loi, toutes les contraintes seront levées pour permettre aux opérateurs économiques d’investir, et à l’industrie de jouer son rôle dans la diversification de l’économie.

En outre, la nouvelle loi donnera un nouvel élan au secteur minier à même d’atteindre l’autosuffisance en produits miniers. Et par conséquent, l’année 2016 sera l’année des mines.

A noter que le secteur minier a réalisé une croissance de 4% en 2015, un taux non atteint depuis des années. Il ambitionne d’atteindre un taux de croissance de 7% à l’horizon 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here