PME vs Administration : les chiffres dévoilent une grande insatisfaction

Comment les chefs d’entreprise jugent-ils les rapports entreprise – administration tunisienne ? Une étude menée par Sigma Conseil a essayé de répondre à cette interrogation.

Présentée aujourd’hui, 23 mars, lors d’un petit déjeuner – débat organisé au Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprises (CJD), sous le thème  du classement des administrations tunisiennes, quelle perception des jeunes dirigeants ? Les résultats de l’étude menée par Hassen Zargouni  n’étaient pas sans susciter plusieurs interrogations.

L’étude a démontré que les administrations les plus frustrantes pour les chefs d’entreprise sont :

  1.   La STEG, les procédures devant les tribunaux et les municipalités (18% des PME sondées sont satisfaites) ;
  2. La BFPME (17%)
  3. La Douane (15%)

Les administrations les plus satisfaisantes, d’après le même sondage sont :

  1. Le Centre National de Formation Continue et de Promotion Professionnelle (CNFPP) et  le Centre de promotion des exportations (CEPEX) (35%)
  2. Le « Registre de commerce » (41%) et la BCT 34%

Pour ce qui est du degré de satisfaction des PME par rapport aux prestations assurées par les administrations, 60% des interrogés ont déclaré qu’ils sont satisfaits des administrations.

A première vue ce chiffre plaide en faveur de l’administration tunisienne. Mais le sondage précise que 53% des interrogés sont plutôt satisfaits et que 7% d’entre eux sont très satisfaits.

D’un autre côté, 36% des interrogées sont insatisfaits dont  14% sont pas du tout satisfaits et 22% pas satisfaits.

Cependant les résultats  demeurent variables. Les PME de service ou les PME d’industrie ne partagent pas les mêmes avis. Et entre celles qui sont actives en régime on-shore et et  offshore. Qu’on en juge.  Les PME spécialisées en services sont plus satisfaites du rendement de l’administration par rapport aux PME industrielles. Si les premières ont enregistré un taux de satisfaction de 51%, celui des secondes atteint 64%. Ainsi cette disproportion incite à se poser la question sur les raisons pour lesquelles les PME industrielles sont plus satisfaites du rendement de l’administration tunisienne.

Un autre chiffre qui interpelle : les PME offshore sont plus satisfaites du rendement de l’administration tunisienne (62%) contre (59%) pour celles onshore. Ainsi, serait-il plus judicieux de parler d’égalité des chances et d’égalité d’accès à un service administratif rapide et efficace pour les deux type d’entreprise ?

Par ailleurs, 68% des entreprises (de taille moyenne) affirment leur satisfaction. 55% des petites entreprises sont satisfaites quant aux services administratifs. Tous ces chiffres incitent à se poser des questions sur les différents rapports entre chaque type d’entreprise et l’administration.     

Notons que l’étude en question a pris comme échantillon 500 PME tunisiennes exerçant leurs activités dans le secteur de l’industrie et des services (on-shore et offshore) et s’est déroulée du 08 mars 2016 au 19 mars 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here