Jalel Ghedira fait le point de la situation actuelle à Ben Guerdane

Comment les terroristes sont-ils arrivés à s’introduire à Ben Guerdane? Peut-on déterminer leur nombre? Pour mieux comprendre la situation actuelle, Jalel Ghedira, président de la commission des forces armées à l’ARP, dresse un bilan général de ce qui s’est passé à Ben Guerdane, mais aussi sa perception de ce qui pourrait arriver.

“Ce qui s’est passé à Ben Guerdane, on s’y attendait, déclare-t-il, à cause de la forte présence de l’organisation terroriste Daech en Libye. D’ailleurs, nos forces armées n’ont pas  été prises de court par cette attaque. La preuve, elles ont réussi à maîtriser la situation et à abattre les terroristes”.

Abordant la question de savoir comment ces terroristes ont-ils pu s’introduire dans la ville de Ben Guerdane ? Il a répondu qu’une bonne partie des terroristes avaient fui la Libye quand les USA ont bombardé directement un de leurs camps à Sabrata. Suite à ce raid aérien, une bonne partie de ces terroristes ont voulu quitter la Libye en direction de nos frontières. Mais une chose est sûre, c’est qu’ils ne s’attendaient pas à ce que la population de Ben Guerdane leur soit hostile. Et d’autre part, ils se sont très vite rendus compte de leur échec”.

Il poursuit: “Mais ce qu’on sait aujourd’hui, selon les premiers éléments, c’est que leur nombre dépasse ceux des terroristes tués, donc on ne peut pas déterminer pour l’instant leur nombre exact. Cela dit, les recherches se poursuivent”.

“Par ailleurs,  je pense qu’ils vont essayer de se fondre parmi les habitants, en portant des habits comme les leurs, ce qui leur permettra de circuler librement sachant pertinemment qu’ils font l’objet d’un avis de recherche”, souligne-t-il.

Il continue: “ Mais ce qui est inquiétant, c’est que certains d’entre eux pourraient envisager d’autres procédés comme le recours à des ceintures d’explosifs et à des actions kamikazes. Et là, je dirais qu’il vaut mieux les éliminer avant qu’ils ne commettent d’autres attaques terroristes”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here