Al Qotb : les municipales sous la loupe!

Les élections municipales ont été le thème abordé par le parti Al Qotb, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui à Tunis.

Rencontré à cette occasion, Sami Ben Chaâbene, membre du secrétariat permanent du parti Al Qotb, a fait savoir que la tenue des élections municipales nécessite un grand nombre de prérequis juridiques qui devront être discutés à l’ARP.

Selon lui, pour mieux organiser les élections municipales, il faut que la législation relative à ces élections et aux autorités communales et municipales contienne des dispositions en faveur de l’indépendance financière des autorités régionales, définisse  les modes de gestion des municipalités et ordonne la réforme des conseils municipaux.

Il ajoute: “ Prenons l’exemple suivant : quand on va élire un conseil municipal, il n’aura pas les moyens de sa politique, parce qu’il ne sera pas totalement indépendant. Or , il est essentiel d’accorder plus d’importance au pouvoir local”.“ Au final, quel est l’objectif de  ces élections? Il est évident que le but recherché  est d’améliorer les conditions de vie du citoyen. Personnellement, ce n’est pas une question de légitimité, mais de pouvoir rendre la vie plus simple au citoyen”.

Concernant la parité verticale et horizontale, il a souligné que les dispositions législatives sur cette parit devraient garantir une bonne représentativité de la femme dans les conseils régionaux, dans des proportions  de  50% 50%.

Quant à la parité horizontale, elle se réfère à la parité hommes/femmes.  Autrement dit, pour une circonscription de 20 listes, on devrait avoir 10 candidats présidents hommes et 10 candidates femmes, et ce selon l’article 49 du projet de loi, alinéa 10.

Mais que se passe-t-il si l’on n’arrive pas à avoir le même nombre d’hommes et de femmes? Donc c’est loin d’être résolu, non seulement il y a le problème de la parité, mais aussi il faudrait impliquer davantage les jeunes, et ceci d’après l’article 49 de l’alinéa 11, et cette loi n’est toutefois pas suffisante, parce que selon la Constitution, il faut donner plus d’opportunité aux jeunes”.

Enrichir les discussions, c’est en partie l’objectif  recherché par la conférence de presse du parti Al Qotb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here