Commerce – marchés : Mohsen Hassan promet la suprématie de la loi

Ministre du Commerce
photo d'archives

« Le gouvernement n’a aucune intention de revoir les prix à la hausse ou de lever la subvention sur les produits subventionnés » : c’est par ces termes que le ministre du Commerce Mohsen Hassan a entamé la conférence de presse tenue aujourd’hui, 5 février, au palais du gouvernement à Tunis.

Mohsen Hassan lors de la conférence de presse d'aujourd'hui
Mohsen Hassan lors de la conférence de presse d’aujourd’hui

Le ministre a annoncé que la formule de la voiture populaire sera de retour en 2016. « Il sera permis aux concessionnaires d’importer des voitures populaires hors du cadre du programme habituel de l’exportation« , a-t-il dit.

Expliquant, les motifs pour lesquels les concessionnaires ont quitté cette formule, il a cité «  la faiblesse de la marge de bénéfice ». Raison pour laquelle, le ministère a décidé de revoir à la hausse la marge de bénéfice. Notons qu’aucun changement sur les procédures d’obtention de la voiture populaire est prévu. Entre 4000 et 4500 voitures seront disponibles sur le marché à prix accessibles, selon le ministre.

Abordant le sujet de l’indice des prix, le ministre a indiqué que l’inflation au niveau de la consommation des ménages pendant le mois de janvier 2016 a régressé de 3.5% contre 4.3% pendant le mois de décembre 2015.  Au sujet du commerce intérieur, le ministre a estimé que la situation du marché est stable et qu’il est approvisionné de manière continue.

Pour ce qui est des crises que le secteur du lait a connues, le ministre a indiqué que le pays déplore un déficit de production de 53 millions de litres de lait. Des mesures ont été prises pour en faciliter l’exportation, à l’instar de la suppression de la permission préalable lors de l’importation. Quant au secteur des œufs, il connaît une surproduction. A ce propos, le ministre informe que pour les besoins de la consommation courante d’oeufs, il est nécessaire de prévoir 175 millions d’œufs par mois – avec un pic de 200 millions pendant le mois de Ramadan – avec une réserve pour la régulation du marché estimée à 50 millions d’œufs.

De plus, le ministre a fait part de l’intention du gouvernement de lutter fermement contre la contrebande. Dans ce cadre là , une réunion du Comité national et des comité régionaux pour le suivi des évolutions des prix et la lutte contre la contrebande se tiendra en date du 16 février pour étudier une stratégie à adopter contre le commerce parallèle.

Commerce extérieur et coopération internationale
Par ailleurs, il est prévu la construction d’une filiale du Centre de Promotion des Exportations (Cepex) à Kasserine en premier lieu, puis à Béjà et en deuxième lieu à Gabès et Béjà. De même, il est question de simplifier les procédures pour accéder au financement du Foprodex.
Le ministre a souligné l’importance de la coopération avec l’Algérie et a indiqué qu’il va œuvrer à l’amélioration de l’accord bilatéral avec l’Algérie. Pour la coopération tuniso-africaine, l’objectif demeure de rejoindre le COMESA, ce qui représente une nouvelle chance pour le Tunisie : «  Il est temps que la Tunisie qui a donné son nom à l’Afrique reprenne sa place », déclare-t-il.

Dans le même contexte et pour s’ouvrir sur le monde, le ministre a indiqué que des négociations seront entamées bientôt avec l’Union économique eurasique afin de conclure des négociations permettant un accord concurrentiel ou de libre- échange.

Investissements dans le secteur commercial
Le ministre a fait savoir qu’un marché de gros sera créé à Sidi Bouzid. Le coup d’envoi des travaux est prévu pour fin 2016. Durant les travaux, le projet fournira, d’après les estimations, au moins 630 postes d’emploi et 100 postes d’emplois indirects. Par ailleurs, une plateforme pour les produits frais verra le jour à Djebel Ouest à Zaghouan. Le projet est capable de créer 222 entreprises, 2470 postes d’emploi, et l’exportation de 3000 tonnes de produits frais. De même, il est prévu de créer des zones de libre-échange sur la frontière tuniso-algérienne. Le projet est encore à l’étude…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here