Tunis : De l’expertise française pour le développement du transport urbain

transport urbain
Anis Ghedira, ministre du Transport et Philippe-Cyrille Berton, directeur de l’AFD en Tunisie, ont signé ce jour en présence de François Gouyette, Ambassadeur de France en Tunisie, et de l’Association française pour la coopération pour le développement et l’amélioration du transport urbain et périurbain (Codatu), une convention de coopération technique dans le secteur du transport urbain.
 François Gouyette et Anis Ghedira, Ministre du Transport
Anis Ghedira, Ministre du Transport et François Gouyette

Cette convention est la première étape de la mise en œuvre d’une coopération institutionnelle financée par la France à hauteur de 600 000 euros sur une durée de 2 ans, qui vise à appuyer l’ensemble des acteurs du transport public (ministère, SNCFT, TRANSTU, Société RFR) pour le développement d’un réseau de transport urbain efficace, intelligent et permettant de faciliter la mobilité des citoyens tunisiens dans les grandes agglomérations. Ce partenariat permettra notamment des échanges d’expériences entre institutions françaises et tunisiennes, et la mobilisation d’une expertise de pointe fournie par des entités reconnues pour leurs compétences sur la thématique du transport urbain.

A cet égard, l’expérience française en matière de transports collectifs urbains, reconnue sur la scène internationale, permettra de mettre en œuvre des échanges d’expériences fructueux, tant sur le plan institutionnel sur des sujets tels que la mise en place d’une autorité organisatrice des transports au niveau local, d’un système de tarification intégrée ou les modes de financement des infrastructures, que sur le plan technique et technologique sur lequel l’expérience française est reconnue.
Afin de faciliter la réalisation de ces actions, la convention signée entre le ministère, l’AFD et la Codatu permettra la mise à disposition, à plein temps auprès du ministère, d’un expert du secteur des transports qui accompagnera au quotidien les autorités dans l’identification de leurs besoins. Seront mobilisées pour la mise en œuvre de ce projet la Codatu, dont l’expérience en matière de développement des transports urbains et périurbains fait référence, ainsi que des expertises publiques et privées adaptées aux besoins exprimés par la partie tunisienne.
La mise en place de cette coopération confirme la relation privilégiée qui existe entre la France et la Tunisie dans le secteur du transport urbain, accompagné par l’Agence française de Développement au travers du financement de projets emblématiques et structurants pour le Grand Tunis tels que l’extension du métro léger et la réhabilitation de la ligne Tunis-la Goulette-la Marsa pour un montant de 40M€, ou encore le financement pour 50 M€ de la première tranche du Réseau Ferroviaire Rapide (RFR) du Grand Tunis.
Quelques jours après l’annonce par le Président de la République, François Hollande, d’un plan de soutien exceptionnel à la Tunisie d’un montant de 1 milliard d’euros, cette convention matérialise un nouvel appui français au ministère tunisien des Transports et aux acteurs institutionnels impliqués dans le fonctionnement des transports urbains au niveau national ou local.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here