Tunis : Qui a tué Belaïd ?

ennahdha - L'économiste maghrébin

A quelques jours du troisième anniversaire de l’assassinat de Chokri Belaïd le 6 février 2013, rien de nouveau dans l’affaire. Le mystère demeure…

«  Rien de nouveau dans l’affaire », nous a confié Ali Kalthoum, l’un des avocats du Comité de défense de Chokri Belaïd, en soulignant : « Hormis l’ouverture d’un nouveau procès pour le 15 mars prochain ».

Il déclare : « A cet effet, quelques témoins ont été entendus auprès du juge d’instruction. Et nous avons demandé que quelques chefs d’accusation soient rajoutés contre des leaders du mouvement Ennhadha, notamment les anciens ministres de l’Intérieur Ali Laarayedh et Lotfi Ben Jeddou ainsi que certains anciens directeurs du ministère de l’Intérieur, afin qu’ils soient également entendus ».

Et de poursuivre : « Mais le point positif dans tout ceci, c’est que pour la première fois depuis l’assassinat de Chokri Belaïd, le ministre de la Justice Omar Mansour s’est aligné sur notre position. Il est allé même jusqu’à cautionner les conclusions de notre rapport. Tout n’est donc plus qu’une question de temps ».

Interrogé sur la décision de saisir la Cour internationale, l’avocat du comité de la défense a fait savoir qu’il préférait en référer à la Cour Africaine des droits de l’Homme et des peuples, poursuivant : « Ce n’est pas devant la Cour internationale qu’on intentera un recours, si nous n’arrivons à aucune décision de la justice tunisienne, autrement dit, en cas d’échec du traitement du dossier ».

Il conclut : « Par ailleurs, nous avons encore le droit d’espérer que notre justice nationale puisse prendre des décisions en faveur du dossier ».

Le mystère de l’assassinat de Chokri Belaïd plane encore. Pour rappel, le 6 février 2013, la Tunisie se réveillait sur un assassinat d’homme politique, celui d’une figure de l’opposition, Chokri Belaïd. Puis, une autre figure de l’opposition Mohamed Brahmi fut assassiné devant son domicile. Il s’agissait du deuxième assassinat politique survenu en l’espace de six mois. Des questions restent sans réponse sur les circonstances de leur mort. Connaîtra-t-on un jour les vrais commanditaires? Affaire à suivre ….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here