Tunisie – Salon de l’entrepreneuriat : tout sur la troisième édition

Skander Haddar, PDG de « Tunisie place de marché » ( TPM ), a annoncé lors d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui le 28 janvier, au siège de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation ( APII ), tous les détails sur la troisième édition du Salon de l’entrepreneuriat.

Cet événement se déroulera les 3 et 4 février, au siège de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat ( UTICA ) à Tunis, en présence des partenaires et des sponsors de l’événement, à l’instar de Tunisie Telecom et de la Banque de financement des petites et moyennes entreprises ( BFPME ).

Skander Haddar a commencé par saluer le rôle du secteur public et du secteur privé dans l’appui à ce salon, en affirmant que le salon se fait en collaboration étroite avec eux, notamment pour les événements qui se déroulent à Tunis ou dans les régions de l’intérieur, que ce soit pour le Salon de l’entrepreneuriat ou pour Startup Tunisia Expo qui sont organisés par « Tunisie place de marché » ( TPM ).

Avant d’évoquer l’objet principal de la conférence, à savoir le Salon de l’entrepreneuriat, l’intervenant est revenu sur la réalisation de l’édition Startup Tunisia Expo 2015 de Mai 2015, puis de la tournée effectuée à Sousse, Gabès et Médenine, et au mois d’octobre, à Béjà, au Kef, Gafsa, Kébili, Tozeur et Sidi Bouzid. « Malgré les difficultés, le bilan a été très positif », estime-t-il. L’édition de 2015 a connu la mobilisation de 45 exposants et partenaires, près de 6500 visiteurs, 2000 porteurs de projets, 75 coachs et experts, 875 jeunes entrepreneurs, 480 projets présélectionnés, 250 lauréats, 21 trophées, 150 investisseurs, 180 dirigeants et chefs d’entreprise.

Par la même occasion, il a annoncé que l’événement se déroulera en 2016 sur uniquement deux tournées, contre trois tournées pendant la première édition. La première tournée se fera au mois d’avril : le premier jour à Siliana pour cibler les jeunes du nord-ouest, puis Kairouan, ou atteindre les régions environnantes comme Kasserine et Sidi Bouzid et quant au troisième jour, l’événement se déroulera à Mahdia, pour atteindre les régions du Sahel.

Pour ce qui est de la deuxième tournée, elle se tiendra au mois d’octobre, à Médenine pour cibler Tataouine et Gabès, et le deuxième jour à Gafsa pour cibler Kébili et Tozeur. Quant au troisième jour, l’événement se déroulera à Sidi Bouzid pour cibler Kairouan et Kasserine. « Les choses ne sont pas aussi faciles que vous le croyez, cependant c’est un défi que nous tenons à relever avec nos partenaires et avec les jeunes », indique-t-il.

Evoquant la deuxième édition du Salon de l’entrepreneuriat qui se tiendra les 3 et 4 février, il a indiqué qu’il y aura entre 50 et 60 exposants (secteur du financement, accompagnement, coaching et formation). Ainsi, d’après l’intervenant, le jeune entrepreneur y trouvera son compte. Quant aux conférences, elles s’étaleront sur deux jours avec un programme de conférences élaboré en collaboration avec les partenaires.

Il s’agit de quatre conférences plénières:
-Plénière entrepreneuriat dans les régions: un écosystème actif et des jeunes talentueux et pourtant un potentiel de développement encore sous-exploité;
– Plénière économie sociale et solidaire – Entrepreneurs sociaux: ces entrepreneurs qui changent la Tunisie;
-Plénière jeunes entrepreneurs: qui sont ces entrepreneurs qui osent tout?
-Plénière digitale – site internet, réseau de mise en relation… : des idées de projets qui réussissent et révolutionnent la nouvelle économie.

Par ailleurs, des ateliers techniques et des séances de coaching seront au rendez-vous. Cependant, il a indiqué qu’au niveau de la perception et de la compréhension, plusieurs entrepreneurs ou personnes désireuses d’entreprendre ne savent pas encore quel chemin emprunter; d’où la nécessité de les orienter et de les encadrer, tout en estimant qu’ils pourraient trouver des réponses à leurs questions au salon.

L’événement connaîtra aussi la remise des trophées d’un concours lancé depuis un mois et demi appelé Startup Tunisia Award. D’après le PDG de TPM, 600 entrepreneurs sont déjà inscrits au concours : « Une équipe de dix coachs est en train de travailler sur les inscrits, pour sélectionner les  50 meilleures idées de projets, qui seront invités pour être coachés sur terrain dans le cadre du premier jour du salon, puis 15 seront sélectionnés et enfin quatre lauréats seront retenus : Meilleure femme chef d’entreprise, Meilleure créateur d’emploi, Trophée pour le développement durable et l’écologie, Trophée du projet social et solidaire. Par ailleurs, trois trophées seront réservés pour les projets portant sur l’innovation.

Pour ce qui est des objectifs du salon, il s’agit de la sensibilisation à la culture de l’entrepreneuriat et la concrétisation de la création d’emplois, et ce, à travers l’accompagnement des entrepreneurs. Et d’ailleurs, dans ce cadre-là, une « expérience réussie avec la GIZ a été menée jusqu’au 31/12/2015 et 12 projets ont été financés et accompagnés par la GIZ », a déclaré M. Haddar.

Une convention sera signée entre TPM et la BTS mardi prochain pour financer et accompagner les 15 projets qui seront annoncés le jour de l’événement et 40 autres projets dans les régions dans le cadre d’un mécanisme appelé parrainage par la BTS dont la signature se fera mardi prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here