Le tourisme tunisien se dotera d’un nouveau label qualité

Tourisme tunisien label L'Economiste Maghrébin

Le projet de jumelage entre la Tunisie, la France et l’Autriche baptisé « Programme d’Appui à la mise en place d’un dispositif de qualité en matière de Tourisme » a été lancé, ce matin, par Laura Baeza, Ambassadeur de l’Union européenne ( UE ) en Tunisie.

Financé par l’UE avec un don de 1.4 million d’euros et l’assistance technique de la France et de l’Autriche, ce projet de jumelage permettra au secteur touristique de se doter d’un nouveau label qualité du tourisme tunisien.

Il vise à mobiliser les professionnels et les fédérations sectorielles en vue de délimiter les contours du futur label qualité et de le mettre en pratique dans le cadre de projets pilotes en régions.

Prenant en compte les priorités tunisiennes telles que définies dans la Stratégie Tourisme Tunisien «Vision 3+1», en appuyant le développement du pilier Qualité/Formation, ce projet est basé sur trois axes majeurs, à savoir le benchmark du cadre règlementaire encadrant le tourisme tunisien avec la France et l’Autriche, l’élaboration d’un label qualité tourisme tunisien crédible et attractif adapté aux professionnels tunisiens, ainsi que l’expérimentation de ce nouveau label au sein de 20 établissements dans deux régions pilotes, afin d’assurer aux clients une qualité d’accueil et de services proposés.

Ainsi, le Programme d’Appui à la mise en place d’un dispositif de qualité en matière de tourisme favorisera une approche innovante, et ce, en mettant en avant la bonne gouvernance et l’approche participative comme outil de partage de l’information, de toutes les parties prenantes du secteur et des professionnels du tourisme, prestataires de service au premier chef.

Il favorisera également l’implication des différentes régions qui ont un potentiel de développement touristique, en ayant pour but de diffuser les bonnes pratiques européennes en matière de label qualité et de former, coacher et inciter les professionnels à y adhérer.

A noter que l’assistance technique mobilisée par la France et l’Autriche compte une vingtaine d’experts, soit 700 Hommes/Jours dans le cadre de 20 missions de terrain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here