La Tunisie dans dix ans

Tunisie dans 10 ans

” La Tunisie dans dix ans : un Etat émergent, résilient et réconcilié avec lui-même”, tel est le thème d’une étude, qui sera présentée à Tunis le 12 courant, lors d’un séminaire qui évoquera, entre autres, les objectifs et les grandes orientations poursuivis par cette étude, et ce, sous le haut patronage du Président de la République, Béji Caïd Essebsi.

Suite à la période transitoire, la Tunisie est confrontée à de multiples défis susceptibles d’entraver le redressement politique et économique du pays et par voie de conséquence, l’enracinement démocratique : affaiblissement de l’Etat et de ses institutions, troubles sociaux, aggravation de la corruption et de l’économie informelle, problématique de l’identité et de la cohésion nationale amplifiant les vulnérabilités, récession économique, déséquilibres régionaux et répartition inégale des richesses, persistance d’une insécurité endémique, voisinage stratégique marqué par des crises non surmontées, etc. Vulnérable, la Tunisie semble avoir perdu ses repères. La restauration de l’autorité de l’Etat et sa capacité à organiser un vivre-ensemble inclusif sont une priorité. L’Etat doit assumer son rôle et répondre aux attentes des Tunisiens.

Cette réalité appelle un nouveau paradigme stratégique : lever les incertitudes, fixer le cap, affirmer une vision. La Tunisie a besoin d’un projet stratégique fédérateur, mobilisateur et résolument moderne afin d’aspirer, à l’horizon 2025, au rang d’Etat émergent, résilient et réconcilié avec lui-même. Tel est le scénario visé par cette étude. Les dix années à venir doivent être consacrées à redonner à la Tunisie, en mobilisant son génie propre, les marges de manœuvre qui lui font défaut aujourd’hui. Pas de relance sans lucidité et ambition mais pas de stratégie possible sans liberté d’action.

Cette étude s’attachera à donner du sens à l’avenir pour mieux éclairer l’action présente et proposer une stratégie globale à mettre en œuvre. L’analyse rétrospective de la trajectoire de la Tunisie depuis la révolution du 14 janvier 2011 démontre que l’ancrage démocratique ne peut être durable sans prospérité économique, redistribution équitable des richesses nationales et désenclavement des régions intérieures. La Tunisie doit être remodelée à l’image des sociétés les plus modernes de notre temps.

Options stratégiques et réponses innovantes

La conjoncture nationale, régionale et internationale appelle un sursaut, dicte un changement d’attitude et d’état d’esprit. Dans ce cadre, l’étude « La Tunisie dans dix ans », pilotée par l’ITES, tracera le chemin et balisera l’avenir. En posant le diagnostic de la situation présente, cette étude identifiera les enjeux majeurs tant nationaux qu’internationaux et déterminera les grandes orientations stratégiques afin de jeter les bases d’une stratégie nationale hissant le pays au rang d’Etat émergent, résilient et réconcilié avec lui-même.

Référentiel stratégique de mise en œuvre des politiques publiques, cette étude marquera le quinquennat du Président de la République Béji Caïd Essebsi. Options stratégiques et réponses innovantes ouvriront le champ des possibles et redonneront espoir au peuple et à la nation tunisienne par la valorisation d’une approche participative et inclusive associant l’ensemble des forces vives de la nation.

Cette étude, via une analyse systémique et prospective, identifiera les secteurs clés moteurs du changement et leviers à actionner afin de viser, à l’horizon 2025, le rang d’Etat émergent, résilient et réconcilié avec lui-même.

En ce sens, il convient de lancer les grands chantiers de l’avenir et de mobiliser l’ensemble des forces vives de la nation autour d’une stratégie fédératrice sur le plan sécuritaire, politique, économique, social et culturel. Les atouts de la Tunisie doivent être valorisés afin d’initier une dynamique vertueuse.

Cette étude transversale se focalisera sur les problématiques stratégiques conditionnant l’avenir de la Tunisie. Sept problématiques apparaissent centrales :

  • Société et institutions ;
  • Equité régionale et gouvernance locale ;
  • Défense et sécurité nationales ;
  • Fondements de la croissance et du développement économique ;
  • Contrat social ;
  • Culture et éducation ;
  • Repositionnement international de la Tunisie.

Vision pour un nouvel ITES

L’analyse stratégique et prospective est au cœur de la décision publique. La complexité des sociétés réduit les capacités de déduction et de maîtrise des décisions tout en accroissant le risque d’effets pervers. Dans ce cadre, il est devenu impératif de se doter d’outils d’aide à la décision permettant d’analyser les dynamiques affectant le présent et l’avenir de la Tunisie. Compte tenu de la détérioration de la situation tant nationale qu’internationale et de la multiplication des défis (sécuritaires, économiques, sociaux, culturels, etc.) affectant le pays, l’ITES, à la demande de Béji Caïd Essebsi, s’est modernisé afin de répondre, via une approche transversale, à ces défis et d’éclairer par des études à caractère stratégique et prospectif le Président de la République et l’action gouvernementale.

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin