Algérie : construction d’un méga complexe textile à Relizane

Les travaux du pôle industriel de textile de Relizane, réalisés dans le cadre d’un partenariat algéro-turc, viennent de démarrer. Prévus depuis 2013, les travaux doivent durer 36 mois.

Les travaux de l’usine textile Relizane (300 km à l’ouest d’Alger) ont été lancés, a annoncé le ministre algérien de l’Industrie et des mines, Abdeslam Bouchouareb, qui a fait état du début des travaux de construction le 28 décembre, a rapporté l’agence officielle APS relayée par Jeune Afrique. Le futur pôle industriel, implanté sur le parc de Sidi El Khettab, à 20 km au nord de Relizane, dans l’ouest de l’Algérie, sera érigé en deux phases.

Le projet industriel sera porté par la société mixte algéro-turque Tayal détenue par les entreprises publiques algériennes Confection et habillement (30%) et Texalg (21%), tandis que les 49 % restant du capital sont contrôlés par la société turque Intertay, filiale du groupe Taypa.

De 2015 à 2018, seront réalisées huit usines intégrées dont la production sera destinée au marché national à 40 % et international à 60 %, puis de 2016 à 2020 l’extension du complexe à d’autres unités de production comme la fibre synthétique, le linge de maison et les tissus techniques.

La réalisation de ce complexe sera conduite par le groupe de construction turc Astay, qui devra achever les travaux dans un délai de 36 mois, selon la fiche technique du projet.

Les usines de production de chemises, de pantalons jeans et d’articles de bonneterie doivent s’étaler sur 250 hectares et requérir un investissement de 58 milliards de dinars (environ 500 millions d’euros). Lors de la signature du partenariat en septembre, les chiffres de 100 hectares et de 150 milliards de dinars d’investissements (environ 1,3 milliard d’euros) avaient été mis en avant par les autorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here