Tunisie – Négociations sociales : nouvel échec

Aucun accord n’a été signé lors de la réunion qui s’est tenue hier, le 27 décembre, entre le chef du gouvernement Habib Essid, Wided Bouchamaoui, la présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat ( UTICA ) et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail ( UGTT ), Houcine Abassi sur les augmentations salariales dans le secteur privé.

La réunion, qui a duré près de trois heures, a été marquée par le départ de la présidente de la centrale patronale qui ne l’a pas continuée, contrairement au secrétaire général de la centrale syndicale.

Cette réunion est une initiative du chef du Gouvernement, dont l’objectif est de rapprocher les points de vue entre les deux organisations nationales, notamment après les échecs successifs de toutes les séances de négociations, sous la houlette du ministère des Affaires sociales.

Il est prévu que le groupement du secteur privé de l’UGTT se réunisse aujourd’hui 28 décembre, pour se concerter sur la situation et annoncer les procédures à suivre dans les prochaines étapes.

Notons aussi que le secrétaire général adjoint de l’UGTT a souvent affirmé que le recours à la reprise des grèves est fort probable en cas d’échec des négociations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here