Tunisie : Ben Ali au Top15 des principales figures de la corruption au monde

Le président déchu, Zine El Abidine Ben Ali, a été classé par l’organisation Transparency International, une ONG allemande ayant pour principale vocation la lutte contre la corruption des gouvernements et institutions gouvernementales mondiaux, parmi les 15 principales figures de la corruption au monde.

La liste des Top15 a été établie par des experts en matière de lutte contre la corruption qui ont posté des données sur Zine El Abidine Ben Ali l’accusant d’avoir pillé quelque 2,6 milliards de dollars, soit environ cinq milliards de dinars.

Selon ces experts, Ben Ali et son clan disposent du cinquième des bénéfices des investissements tunisiens, ainsi que de fonds estimés à 13 milliards de dollars, soit près de 26 milliards de dinars.

Selon le site web de l’organisation, ce classement intervient dans le cadre d’une campagne internationale lancée par Transparency International depuis le 1er octobre dernier. Baptisée « Dénoncer la Corruption », cette campagne ambitionne de devenir un espace permettant aux internautes de présenter leur avis sur des personnalités, des organisations ou des régimes politiques les plus corrompus.

Quelque 383 noms ont été proposés. Le vote a démarré mercredi 9 décembre à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, et se poursuivra pendant 62 jours sur une liste finale de 15 symboles de la corruption parmi ces 383 noms.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here