Vers le développement du concept de la franchise

Placé sous le thème «Franchising: A new economic future», la 5ème édition du salon «Tunis MedFranchise» est organisée les 2 et 3 décembre courant à l’UTICA, conjointement par la CCI Tunis et l’Association tunisienne de la franchise.
Ce salon vise essentiellement à développer le concept de la franchise en Tunisie, à permettre aux jeunes tunisiens de créer leurs propres projets et à encourager la franchise tunisienne à l’étranger. Sachant que les trois banques tunisiennes, à savoir Amen Bank, Attijari Bank et l’ATB, sont prêtes à financer des projets de franchise.

Le salon a été animé par la tenue des workshops focalisés sur plusieurs thèmes, tels que «la franchise en Tunisie et dans le monde», «le financement de la franchise», «le contrat de franchise en droit tunisien», «comment créer un concept franchisable» et «les perspectives régionales (Tunisie-Maroc-Algérie) sur la franchise»…

Jawher Denguir L'Economiste MaghrébinRencontré en marge de notre visite sur les lieux, Jawher Denguir, Directeur Général de la société IKIT, spécialisée dans le vente en gros de meubles de cuisine, accessoires de cuisine et quincaillerie de meuble, nous a indiqué que cette franchise est le fruit de 19 ans d’expérience du groupe Delta Cuisine, qui touche des couches sociales moins aisés en Tunisie, à travers des produits qui valent 50% des cuisines équipées et installées.

Cette franchise, créée depuis début 2014, va, selon ses dires, servir les clients de proximité. «Nous visons, prochainement, l’implantation d’au moins une dizaine de magasins IKIT sur tout le territoire tunisien, notamment au Cap Bon, Sousse, Sfax et Gafsa… Actuellement, nous sommes installés dans la zone industrielle El Mghira en tant qu’usine et dépôts. Et nous avons des franchisés sur le Grand Tunis, Bizerte, Médenine et Djerba et quelques revendeurs sur la zone de Sahel et de Sfax».
Le concept IKIT offre aux franchisés un business plan très étrillant destiné aux jeunes promoteurs tunisiens qui veulent créer leurs propres projets et leurs implantations indépendantes.
Au niveau international, cette franchise est installée en Algérie avec d’autres revendeurs sur le territoire libyen, et vise dans l’avenir proche la Côte d’Ivoire, l’Egypte et la Jordanie.

En réponse à notre question portant sur l’importance de la franchise dans le développement économique, M. Denguir a affirmé qu’à travers son expérience dans ce domaine, il a constaté que la franchise joue un rôle important dans l’économie tunisienne, tout en citant l’exemple d’IKIT qui a été lancée avec seulement deux ou trois franchisés et a pu enregistrer trois millions de dinars de chiffre d’affaires en 2014 et 6 MDT en 2015, avec des prévisions de 9 MDT en 2016. Elle emploie 25 personnes spécialisées dans la gestion des dépôts, de par les employés indirects de la société mère.

De l’autre côté du salon, Kais Ben Messaoud, Fondateur et directeur général de la franchise Fresh K Salad Shop, spécialisée dans la restauration «green & healthy», nous a précisé que le business model de cette société a été, depuis quatre ans de création, basé sur la franchise. Elle est implantée au Lac 1 – Tunis, en attendant l’ouverture dans le mois prochain de la nouvelle implantation sous le format Coin à Djerba (New Shopping Mall).
«Du retour des USA, je me suis focalisé sur le développement de mon concept essentiellement en Tunisie. On va, d’ailleurs, élargir notre réseau avec une dizaine de points de vente, (Sousse, Hammamet, Sfax…). Par la suite, on va viser l’étranger, notamment, les pays limitrophes dont la Côte d’Ivoire, l’Algérie et le Maroc».  A noter que l’investissement total des deux points de vente de Tunis et Djerba est d’environ 300 mille dinars.

De son côté, Jean Samper, Dirigeant d’AC Franchise, un site électronique français destiné gratuitement aux franchiseurs et masters franchisés, nous a souligné que ce concept a été développé en Tunisie, Maroc et Algérie depuis 2002, vu que le Maghreb en général et la Tunisie en particulier sont des sites d’affaires intéressants parce qu’ il y a une proximité naturelle qui impulse le développement des franchises des deux côtés. «Le Maghreb, pour nous, est un réservoir de croissance».

Jean Samper L'Economiste MaghrébinExpert dans le domaine de la franchise depuis 1975, M. Samper a mis l’accent sur le grand avantage de ce domaine, en tant qu’accélérateur de qualité. «La Franchise permettra à l’économie tunisienne d’élever le niveau de rentabilité tout en luttant contre l’économie informelle et de participer, par conséquent, aux ressources de l’Etat. La franchise n’est pas uniquement l’importation des franchises, mais aussi la confrontation avec le niveau de sophistication à l’étranger, permettant au commerce national de se moderniser».

A cet égard, notre interlocuteur a recommandé de favoriser l’émergence de la franchise tuniso-tunisienne, tout en évoluant d’un système de distribution classique vers un système de distribution respectant les normes, se modernisant et allant vers une plus grande homogénéité et un plus grand service dédié par la marque à ses grands distributeurs.

Il a, au final, appelé les entrepreneurs tunisiens à prendre conscience de leur capacité à travailler à partir de leur concept initial pour le moderniser, le sophistiquer et le rendre plus efficace et apte à s’exporter. Sachant que, d’après lui, l’économie tunisienne a une grande capacité importante pour développer la franchise au niveau national et international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here