Mohamed Bennour : le seul choix qui reste est l’union nationale contre le terrorisme

Commentant le discours du président de la République, Béji Caïd Essebsi, Mohamed Bennour, leader au sein du parti Ettakatol, a affirmé à leconomistemaghrebin.com que le seul choix qui demeure est de s’unir en un front national contre le fléau du terrorisme et de soutenir l’armée et les forces de l’ordre. « Il faut tourner le dos à tous les conflits et se concentrer sur l’essentiel, à savoir la sûreté de la Tunisie, son sort et celui de ses enfants », indique-t-il.

« Le président de la République n’aurait pas dû évoquer les problèmes internes de Nidaa Tounes. Son discours aurait dû se contenter de présenter la situation du pays suite à l’opération terroriste dans le contexte de l’état d’urgence », regrette-t-il. Et d’indiquer : « Il semble que ses conseillers ne sont pas en train de lui indiquer la bonne voie à emprunter ».

Le seul message qui aurait dû être envoyé, c’est la nécessité de l’union du peuple pour la lutte contre le terrorisme surtout dans le contexte actuel, conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here