Tunisie – Affaires sociales : cas d’escroquerie

Des cas d’escroquerie ont été détectés lors d’une enquête réalisée par le ministère des Affaires sociales afin d’élaborer une carte de la pauvreté en Tunisie, affirme Ahmed Ammar Youmbaï, lors d’une interview accordée au journal hebdomadaire arabophone Akher Khabar.

Les cas d’escroquerie concernent des bénéficiaires de cartes de soins gratuits qui n’y ont pas droit légalement, notamment des personnes qui ne vivent pas au-dessous du seuil de pauvreté.

« Je suis sûr et certain qu’à la conclusion de l’étude, plus de 20% des familles qui existent sur la liste des familles nécessiteuses seront retirées et je suis prêt à l’affrontement », indique-t-il.

Il est à noter que les résultats de cette étude seront prêts fin juillet ou fin août 2016, d’après la même source. Cette étude concerne 850 mille familles tunisiennes qui vivent sous le joug de la pauvreté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here