Front Populaire : les décisions du Conseil national de sécurité insuffisantes

l'ISIE

Commentant les dernières décisions prises par le Conseil national de sécurité, Zouheir Hamdi, l’un des secrétaires généraux du Front Populaire a affirmé à leconomistemaghrebin.com que certaines de ces mesures auraient dû être prises depuis l’adoption de la loi antiterroriste, à l’instar de la surveillance des réseaux sociaux. « D’ailleurs cela va de soi que ces mesures soient de mise après l’adoption de la loi antiterroriste« , remarque-t-il. Et d’ajouter: « Fallait-il attendre quatre ans pour prendre une décision pareille? »

zouhair_hamdiConcernant la fermeture des frontières avec la Libye pour 15 jours, notre interlocuteur a indiqué que dans la conjoncture actuelle, cette décision est de mise afin de cerner toutes les sources principales du terrorisme.

« En gros, toutes ces décisions sont nécessaires, mais elle ne sont pas suffisantes. Le gouvernement et les médias ne veulent pas comprendre que le terrorisme n’est pas une problématique uniquement tunisienne. Peu importe le nombre des décisions et mesures à prendre, si on ne prend pas en considération la dimension régionale et internationale du terrorisme », précise-t-il.

Dans le même contexte, notre interlocuteur a considéré que le gouvernement doit prendre une position dans les conflits internationaux et régionaux. »Est-ce qu’il est avec les pays qui soutiennent et financent le terrorisme ou avec les pays qui luttent contre le terrorisme » indique-t-il. Et d’ajouter : « Ce gouvernement n’a pas pris position et il ne le fera pas ».

Critiquant ce gouvernement, Zouheir Hamdi a indiqué qu’il est un mélange de tendances politiques paradoxales et différentes et ce mélange ne peut pas être d’accord sur un seul principe. « Dans ce gouvernement, il existe des personnes qui considèrent que les terroristes sont des révolutionnaires » conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here