Tunisie – Commerce : le secteur du cuir et des chaussures en crise

cuir et chaussure en tunisie

Lors d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui 4 novembre au siège de l’UTICA pour débattre de la situation du secteur du cuir, Younes Ben Taher, président de la Fédération nationale du cuir et des chaussures, a affirmé que le secteur souffre depuis plus de 15 ans de plusieurs problèmes structurels, à savoir la concurrence, l’importation aléatoire et l’étalage anarchique.

Par ailleurs, il a indiqué que plusieurs lois régissant le secteur n’ont pas été appliquées. A ce propos, il a indiqué que la loi interdit de vendre des chaussures usagées dans les marché tunisiens, chose qui n’a pas été respectée. Il a indiqué que les commerçants lésés ont attendu en vain que le gouvernement intervienne pour éradiquer cette pratique. A cause de ces pratiques illégales, le secteur qui comptait 10.000 employés à Sfax compte actuellement 1500 personnes.

Quant à lui, Nabil Besbes, président de la Chambre des commerçants de la matière première, des chaussures et du cuir, a indiqué que la production tunisienne de chaussures tablait autour de 44 millions de paires de chaussures, pour des clients libyens et algériens, mais qu’une régression a été constatée des ¾ dans le secteur. Pour ce qui est du projet de loi 2016, l’intervenant a indiqué qu’il portera atteinte au secteur étant donné qu’il va libéraliser les prix de la matière première et réduire les frais de douane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here