La Tunisie 1er client de l’Algérie en hydrocarbures et 3ème fournisseur au sein de la Gzale

La balance commerciale de l’Algérie avec la Grande zone arabe de libre-échange ( Gzale )- qui regroupe actuellement 19 pays (Arabie saoudite, Bahreïn, Egypte, Emirats Arabes Unis, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Oman, Palestine, Soudan, Syrie, Tunisie, Qatar et Yémen- a affiché un déficit de 56 millions de dollars au 1er semestre 2015 contre un excédent de 440 millions de dollars à  la même période de 2014.

Ce déficit enregistré sur la période janvier-juin 2015, souligne l’APS, s’explique notamment par la chute des prix du pétrole et le recul des exportations de sucre blanc. Ainsi, les exportations algériennes vers la Gzale, constituées essentiellement des hydrocarbures, ont atteint 1,253 milliard de dollars, en baisse de 27% par  rapport à la même période de 2014, alors que les importations se sont établies à 1,31 milliard de dollars, en hausse de 2%.

Hors hydrocarbures, les exportations du pays ont reculé de 31% pour atteindre 82,8 millions de dollars durant les six premiers mois de l’année 2015 contre 120,2 millions de dollars durant la même période de 2014. Cette baisse des exportations hors-hydrocarbures (HH) s’explique principalement par le recul des exportations de sucre à 33 millions de dollars contre 77 millions  de dollars (-57%).

Représentant près de 60% des exportations HH vers la Gzale, les produits agricoles et agro-alimentaires ont reculé à 49 millions de dollars (-45%), sachant que le sucre en représente 70%, alors que le reste se compose essentiellement des dattes (4 millions de dollars), des truffes (4 millions de dollars), des eaux minérales et gazéifiées (1,4 million de dollars), des pâtes alimentaires (1,3 million de dollars) et des yaourts (1,3 million de dollars).

Les principaux clients de l’Algérie pour les produits hors hydrocarbures sont la Tunisie (29% des exportations algériennes), le Maroc (26%), le Liban (10%), la Syrie  (7%), l’Irak et l’Arabie Saoudite (4% chacun ).

Les principaux fournisseurs de l’Algérie  au sein de la Gzale ont été l’Arabie saoudite (24%), l’Egypte (19,6%),  la Tunisie (18%), les Emirats Arabes Unis (12%) et le Maroc (9,3%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here