Tunisie – H.Essid : « L’argent n’a jamais été le problème»

Lors d’une interview télévisée accordée à la chaîne Nessma, dans la soirée du lundi 19 octobre, le chef du gouvernement, Habib Essid a déclaré que la situation sécuritaire dans le pays s’est nettement améliorée et que le gouvernement a réalisé un excellent travail, notamment dans la lutte contre le terrorisme pendant les huit derniers mois, affirmant que le dossier sécuritaire était « la première priorité de son gouvernement ». Ceci-dit, a-t-il ajouté, le « risque zéro n’existe pas même dans les pays les mieux préparés à la lutte antiterroriste ».

Habib Essid a également souligné que la nouvelle stratégie sécuritaire consiste à mener des actions préventives, une stratégie qui a permis à l’institution sécuritaire de réaliser des succès à El Guetar et Sidi Yaïche. « Ces actions préventives relèvent le moral de nos troupes et portent un coup dur à celui des terroristes ».

Toutefois, reconnait M. Essid, nous manquons de moyens, notamment d’hélicoptères d’attaque dotés de moyens de vision nocturne, mais « le gouvernement s’active pour signer des contrats avec des pays amis pour l’acquisition d’hélicoptères AH-64 Apache qui ont fait leur preuve contre les terroristes au Sinaï égyptien ».

Dans ce contexte, le chef du gouvernement a lancé un vibrant appel à tous les citoyens pour épauler l’Etat dans sa lutte « implacable » contre le terrorisme, en appelant à la responsabilité de tous face au « fléau du terrorisme ».

« Nous sommes prêts, nous disposons d’assez de moyens sécuritaires et militaires pour gagner la bataille mais le danger existe encore », a rappelé Habib Essid avant d’appeler les citoyens au civisme et à la prudence, afin d’être « prêts à toutes les éventualités ».

Toujours dans le même contexte, Habib Essid a déclaré que le mur de sable a déjà prouvé son efficacité, en faisant avorter une tentative d’intrusion de deux véhicules bourrés d’armes et de munitions qui se sont enlisés dans le fossé construit autour du mur de sable. « Nous avons réalisé 70% de travaux et la totalité du  mur sera achevée d’ici la fin de l’année en cours ».

Le chef du gouvernement  a également insisté sur l’importance des renseignements dans la lutte contre le terroriste, notamment en ce qui concerne les actions préventives, en soulignant que les services de renseignements sont en train d’œuvrer la main dans la main et mettent tout en oeuvre pour lutter efficacement contre le fléau du terrorisme ; « les différents corps sécuritaires et militaires coordonnent parfaitement leurs actions et le gouvernement planche sur la création d’une structure spécialisée pour renforcer cette coordination ».

Revenant sur les déclarations fracassantes de Moez Ben Gharbia, Habib Essid a indiqué que l’institution sécuritaire est en train d’examiner les déclarations faites par le journaliste, avant de prendre les mesures nécessaires. Quant aux deux journalistes tunisiens enlevés en Libye, Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari, il a reconnu que le gouvernement ne dispose pas d’informations « confirmées et fiables » sur leur sort, ajoutant  que tous les efforts seront déployés pour que ces deux journalistes retrouvent leurs familles.

S’agissant du volet économique, M. Essid a rappelé que l’un des objectifs principaux de son gouvernement est la lutte contre la cherté de la vie. « Lorsque nous sommes arrivés au pouvoir, il y a huit mois, l’inflation atteignait 5.7% ; aujourd’hui ce chiffre est tombé à 4.2%. C’est un beau succès. Ajoutons à cela que les prix pendant le mois saint de Ramadan étaient abordables, sans oublier les prix des moutons qui étaient raisonnables à l’occasion de l’Aid El Edha », s’est-il félicité.

Interpellé sur les projets bloqués, le chef du gouvernement a indiqué que l’argent n’a jamais été le problème. En effet une reliquat de 10 milliards de dinars des précédents budgets sont à ce jour en attente d’être investis dans des projets publics. « Nous mettons tout en œuvre pour débloquer la situation, en ouvrant partout les grands chantiers notamment les autoroutes, les barrages et la construction des logements sociaux », a-t-il ajouté.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here