Tunisie: le Budget de l’Etat 2016 serait de 29 250 MDT

Le projet de Budget de l’Etat pour l’exercice 2016 prévoit un montant global de 29 250 millions de dinars (MDT), soit une hausse de 7,1% par rapport au budget 2015, a annoncé, ce matin, Slim Chaker, ministre des Finances lors d’un briefing de presse.

Le volume du budget est basé sur un nombre d’estimations relatives à un taux de croissance de 2,5% pour 2016, contre 0,5% prévue pour toute l’année 2015, un taux de change du dollar fixé à 1,970 dinar et un prix du baril de pétrole brut fixé à 55 dollars.

Toutefois, le projet de budget 2016 prévoit des ressources fiscales de 20.600 MDT ainsi que des ressources non fiscales de l’ordre de 2 056 MDT.

Dans le même sillage, les ressources d’emprunt s’établiraient à 6 594 MDT, pour atteindre un montant total des ressources propres de 22 656 MDT.

Quant aux dépenses, elles équivalent les ressources, réparties entre dépenses de gestion : 18 619 MDT, dont 679 MDT destinés à la subvention des hydrocarbures, dépenses de développement de 5 401MDT et des crédits de 100 MDT.  Ainsi, le montant des services de la dette est estimé à 5130 MDT.

Ce projet de Budget de l’Etat 2016 est caractérisé par de nombreuses dispositions, à savoir :

• Préserver la part des ressources propres du total des ressources aux alentours de 77,5% contre 76,1% prévus pour l’année 2015
• L’importance de la part des salaires qui représente environ 70% des dépenses de gestion et 13,8% du PIB.
• Rationaliser les dépenses de la subvention, notamment des produits de base et des hydrocarbures, pour atteindre 2612 MDT, soit 2,8% du PIB contre 3,2% prévus en 2015 et 5% en 2014.
• Réduire le déficit budgétaire à 3,9% du PIB, d’une valeur de 3 664 MDT, contre 4,4% prévus fin 2015, pour atteindre 53,4% du PIB de la dette publique (50 354 MDT), contre 52,7% à fin 2015.

Lors du débat, le ministre des Finances a nié toute velléité d’augmentation du prix de la vignette, précisant que pour le paiement, les citoyens devront présenter une copie de l’extrait de paiement des frais de l’assurance.

Il a également démenti l’augmentation du prix des cigarettes lors de la période à venir, affirmant que son déficit enregistré au niveau des marchés revient à une importante demande. Dans ce sens, il est possible, selon ses propos, d’avoir recours à la Régie nationale du tabac et des allumettes afin de faire face à la demande. La production sera, de même, revue à la hausse grâce à une nouvelle machine de production qui sera exploitée dès la fin du mois en cours.

Toutefois, il a déclaré que les cigarettes importées seront de nouveau disponibles sur le marché dans les deux prochaines semaines, estimant qu’il était difficile de contrôler les vendeurs de cigarettes surtout que les autorisations de vente ont atteint  14 mille.

Ainsi, le ministre a démenti l’augmentation de 2 points de la TVA, soulignant que des caisses enregistreuses seront installées dans les restaurants, les salons de thé, les hôtels et autres pour contrôler les chiffres d’affaires et par conséquent lutter contre l’évasion fiscale.

D’autre part, M. Chaker a ajouté qu’il a été décidé d’annuler le timbre de voyage (60 dinars) dont doit s’acquitter tout citoyen au moment de quitter le territoire national.

En conclusion, Slim Chaker a déclaré que parmi les principales mesures adoptées dans ce projet, celle de  la réduction de 50 millimes du prix du gasoil à la pompe, et de 20 millimes pour l’essence. Parallèlement, un nouveau mécanisme est en cours de mise en place et sera fin prêt entre avril et juillet 2016, portant indexation automatique des prix de l’essence et du gasoil à la pompe sur le prix du pétrole à l’international.

Télécharger le projet de loi de finances 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here