Algérie: Mise en chantier d’un onzième port commercial tourné vers l’Afrique

L’Algérie – qui compte dix ports commerciaux à: Alger, Annaba, Arzew (Oran), Bejaïa, Djendjen (Jijel), Ghazaouet (Tlemcen), Mostaganem, Oran, Skikda et Ténès (Chlef) – aura son onzième port au centre, entre Cherchell et Ténès, selon notre confrère algérois Eco news.

Ce projet, a annoncé le Premier ministre Abdelmalek Sellal, sera réalisé par des entreprises nationales, en partenariat avec leurs homologues étrangers. « Ce port de transbordement permettra, entre autres, d’acheminer les marchandises vers l’Afrique après son raccordement aux axes routiers. L’enveloppe financière pour la réalisation de ce port est de l’ordre de 200 milliards de dinars, soit deux milliards de dollars », a-t-il souligné.

Le volume du trafic dans cette région du pays devrait atteindre 35 millions de tonnes de marchandises/an et deux millions de conteneurs de 20 pieds annuellement, contre 30% de ce volume traité actuellement par les ports d’Alger et de Ténès, soit près de 10,5 millions de tonnes actuellement.

Le nouveau port du centre, qui devrait s’étendre sur une superficie de plus de 1.000 hectares, sera accompagné d’une zone logistique s’étalant sur 300 hectares. Il est d’ailleurs prévu, une fois ce port opérationnel, que certaines activités du port d’Alger lui soient transférées.

Le premier appel d’offres national et international restreint pour cette infrastructure portuaire, rappelle Eco News,  a été lancé en 2011. Il consistait en l’étude de la recherche d’un site d’implantation.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here