Construction d’un nouvel aéroport et doublement de la capacité de Tunis-Carthage

Aéroport Tunis-Carthage

Le transport aérien et le tourisme sont intimement liés. 7 voyageurs sur 10 voyagent pour des motifs touristiques. En Tunisie, la crise du tourisme a fortement impacté le transport aérien. « Le transport aérien est en crise », a reconnu ce matin le ministre du Transport, Mahmoud Ben Romdhane, lors d’une rencontre organisée par l’Observatoire du tourisme relevant du magazine  spécialisé tunisien « Tourisme-info « .

Transport aérien et tourisme : indissociables

Indépendamment des aspects sécuritaires et des menaces terroristes,  la crise du transport aérien tunisien est, selon le ministre, due essentiellement au recul de l’activité touristique compliquée par la crise libyenne qui a coûté à la compagnie nationale Tunisair  environ 24% de son chiffre d’affaires.

transport-aerien-l-economiste-maghrebinLe ministre du Transport a, par la même occasion, tenu à rappeler les mesures prises pour relancer le transport aérien. Il a dans ce contexte rappelé l’autorisation d’atterrir accordée aux compagnies aériennes libyennes en Tunisie, le renforcement des relations avec les pays africains, le renforcement de la sécurité dans les aéroports et  la sensibilisation des pays européens quant aux « mesures aveugles » prises pour dissuader leurs ressortissants de voyager en Tunisie. «  Tous nos efforts s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie mondiale, notamment dans son volet lié à la sécurité et la facilitation des voyages. Deux grandes conférences sur le transport aérien et le transport maritime sont prévues», a précisé le ministre. Et d’ajouter que la stratégie tunisienne en la matière consiste, entre autres, à mettre en place un cadre législatif adapté aux normes internationales du transport aérien.

Construire un nouvel aéroport  et doubler la capacité de l’aéroport Tunis – Carthage

Interrogé sur la situation de l’aéroport Tunis-Carthage, le ministre a fait savoir que cet aéroport ne peut plus accueillir les touristes. « L’aéroport Tunis- Carthage a dépassé sa capacité estimé à 5 millions de passagers par an. Sa capacité sera doublée, et ce, sur deux phases. Il y a aussi nécessité de construire un nouvel aéroport », a annoncé le ministre.

S’agissant du renforcement des ressources humaines, le ministre a précisé que les nominations à la tête des trois principales institutions étatiques, à savoir Tunisair, l’OACA et l’Office de l’Aviation civile s’inscrivent dans la durée et pour cinq ans. « Les personnes nommées sont compétentes, dotées de l’expérience nécessaire en la matière et sont reconnues sur le plan international », a précisé le ministre.

Préserver Syphax Airlines ¡

Interrogé sur la crise de la compagnie privée Syphax Airlines, le ministre a annoncé que des négociations avec sa direction sont en cours  pour aider et protéger cette compagnie tunisienne. « Tunisair peut aider Syphax Airlines, mais nous  devons aussi protéger le voyageur», a-t-il dit.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here