Davos – Compétitivité : Le Maroc stagne mais se classe premier au Maghreb

Dans le rapport 2015-2016 sur la compétitivité dans le monde par le World Economic ForumWEF ), le Maroc perd de la vitesse. Le royaume stagne en effet au 72ème rang sur 140 pays contre 144 l’an dernier, mais régresse au niveau de son score. Cette année, il obtient 4.17/7, contre 4,21 dans le précédent rapport.

Cependant, écrit le site marocain Eco News, la compétitivité du Maroc ces dernières années évolue quasiment en dents de scie. Après un recul de sept places dans le rapport 2013-2014, il gagnait cinq places l’an dernier. Cette année, sa stagnation dans le classement et sa mauvaise performance chiffrée s’expliquent par sa perte de vitesse dans plusieurs secteurs déterminants. Il s’agit tout particulièrement de l’enseignement supérieur (au 106e rang mondial avec 3,4/7) et de l’efficience du marché du travail (123e ; 3.6/7).

Les auteurs du rapport saluent les réalisations de l’ONG EFE Maroc (Education pour l’emploi) qui a réalisé des formations aux techniques de recherches d‘emploi à 5 000 jeunes et placer 860 autres dans des emplois. Mais globalement, selon les auteurs, la qualité de l’éducation au Maroc reste faible (101e mondial ; 3/7), idem pour la formation professionnelle (105e ; 3.7/7). Et sur le marché du travail, l’utilisation efficace des talents est très peu effective (129e ; 2.9/7).

Outre cela, rapporte la même source, le WEF remarque qu’au Maroc, les entreprises investissent très peu dans la recherche et développement et la collaboration avec les universités dans ce domaine reste faible. Ce qui ne booste pas l’innovation. Dans ce domaine, le royaume a reculé de huit places (90ème) par rapport à l’an dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here