F. Ben Abderrahmane : « Notre participation au gouvernement n’a jamais été remise en cause »

Lors de son conseil national, tenu dimanche 20 septembre, le parti Afek Tounes a procédé à une évaluation de sa participation dans la coalition au pouvoir.

Joint par téléphone, le secrétaire général du parti, Faouzi Ben Abderrahmane, a déclaré : « Quand nous sommes entrés dans le gouvernement, nous avons toujours pensé que le pays avait besoin de réformes profondes et structurelles dans tous les domaines. Notre stratégie depuis le début ne concernait pas les postes à pourvoir, au contraire, l’essentiel pour nous était, et c’est toujours le cas,  que ces réformes aboutissent ».

Interrogé sur la polémique concernant  la remise en cause de leur participation au gouvernement, il a répondu : « Mais nous n’avons jamais dit que nous remettrions en cause notre participation à la coalition gouvernementale. Aujourd’hui, nous sommes l’un des vecteurs de cette coalition. Par ailleurs, le Conseil des ministres a décidé d’évoquer cinq réformes : la loi  sur la recapitalisation des banques, la loi concernant les douanes, la fiscalité, le PPP, le code de l’investissement. Ces réformes devraient trouver leur application dans la loi de finances 2016. De plus, hormis ces réformes, il y a aussi le processus constitutionnel qui nous intéresse également comme le CSM, la Cour constitutionnelle, entre autres ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here