Mohamed Kaaniche, PDG de la BTS : « La BTS revient de loin »

Rencontré en marge de la signature d’un nouveau partenariat entre QFF et la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS), Mohamed Kaaniche, président-directeur général de la BTS, a fait savoir qu’en 2014, près de 120 MD ont été débloqués pour financer environ 12 000 projets. Et d’ajoute que la BTS revient de loin…

Pour son activité de 2015, la BTS sera, certes, bénéficiaire. « Au 31 juin 2015, on a financé 6500 projets pour un montant d’investissement de 100 MD. La BTS a débloqué des crédits pour des anciens projets d’un montant de 50 MD« , a-t-il dit.

Selon M. Kaaniche, le taux d’acceptation est d’environ 2/3 de demandes. Pour le reste des demandes, le rejet n’est pas définitif. « La lenteur dans le traitement des demandes de crédits est principalement due à la nature de certains projets qui sont soumis à des cahiers des charges », a-t-il précisé.

BTS
Siège de la BTS à Tunis

Notons que grâce à l’accord signé aujourd’hui avec le QFF, un soutien financier de l’ordre de 2.6 millions de dinars  sera apporté à la banque afin de développer les compétences et améliorer ses performances.  Un système de scooring sera mis en place pour permettre à la banque de répondre plus vite aux demandes de crédits surtout que près de 48% de projets financés sont dans les régions intérieures du pays.

Revenant sur l’accord signé avec le QFF, Mohamed Kaaniche a souligné que « les efforts réalisés, les acteurs impliqués dans le projet QFF, ainsi que la volonté renouvelée de QFF de cibler prioritairement les entrepreneurs des régions de l’intérieur du pays, sont pour la BTS la meilleure garantie de réussite de ce partenariat ».

Il a, dans ce sens, insisté sur l’intégration et la complémentarité entre les services financiers de la banque et les services d’accompagnement non-financiers assurés par les autres partenaires pour favoriser la création d’emplois et garantir la pérennité des projets financés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here