Tunisie : un collectif féministe se mobilise pour la parité

Une nouvelle initiative féministe sera lancée par un collectif d’associations afin de faire appliquer l’article 46 de la Constitution tunisienne. Contacté par leconomistemaghrebin.com, la porte-parole de l’initiative, Fethia Hizem, membre de l’Association tunisienne des Femmes démocrates a indiqué que cette initiative a vu le jour suite à trois événements déclencheurs, à savoir la loi électorale lors des élections législatives qui n’a pas favorisé la parité et par la suite l’accès des femmes à l’Assemblée des représentants du peuple, le non-respect du principe de la parité dans la formation du gouvernement et les dernières nominations des gouverneurs où les femmes sont absentes, précise-t-elle.

Ainsi la porte parole de l’initiative a considéré que le principe de la parité n’a pas été respecté et de rappeler que le réseau Euro-med a dénoncé, dans un communiqué rendu public, toutes ces infractions relative au non-respect du principe de la parité. « Cette initiative s’inscrit dans le cadre du militantisme féministe afin que la violation des droits des femmes ne soit pas un moyen pour la violation de la Constitution », dit-elle.

Notons que cette initiative est composée d’un collectif de femmes venant de milieux politiques et associatifs différents afin de concrétiser l’article 46 et permettre à la femme de jouir de son droit d’accéder aux postes politiques dans le cadre de la parité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here