Tunisie – BH: 10,36% de part de marché à fin juin 2015

Ahmed Rjiba, PDG de la Banque de l’Habitat ( BH ), a annoncé qu’au terme des six premiers mois de 2015, la banque a maintenu le même niveau de ses dépôts contre une baisse pour le secteur bancaire en général. Ce qui a permis à la BH d’améliorer sa part de marché, passant de 10% à fin 2014 à 10,36% à fin juin 2015.  La part des dépôts à vue a connu une augmentation de 32% et le coût des dépôts s’est stabilisé à 3,7%.

Quant aux crédits à la clientèle, ils ont progressé de 5,2%, soit un rythme supérieur à celui du secteur bancaire (+2,5%). Ainsi, le rendement des crédits a enregistré une croissance, passant à 6,15% contre 5,89%.

D’autre part, M. Rjiba a déclaré que la productivité de la banque a évolué, et ce, grâce à une baisse du coefficient d’exploitation qui est passé de 48% fin juin 2014 à 45,6% à fin décembre 2014 et à 44,1% à fin juin 2015, contre une moyenne sectorielle de 46%.

Quant à la part des créances classées de la BH, elle a atteint 17,3% contre 19% à fin décembre 2014 et une moyenne sectorielle de 12,8% en 2014. Le taux de couverture des créances classées a affiché, de son côté, une hausse pour s’élever à 73,26% contre une moyenne sectorielle de 64,9% en 2014.

Business plan 2015- 2019

Le PDG a dévoilé que le business plan 2015- 2019 de la BH prévoit une croissance annuelle moyenne des dépôts de 10,4%, pour atteindre 7,590 milliards de dinars à fin 2019. La part des dépôts à vue sera de l’ordre de 43% en 2019 contre 34% en 2015.

Le business plan prévoit, également, l’extension du dispositif commercial et l’ouverture annuelle de 10 agences au minimum, ainsi qu’une politique offensive de recrutement de nouveaux segments de clients et de fidélisation de la clientèle existante.

En ce qui concerne les crédits à la clientèle, une hausse annuelle moyenne de 8% est prévue, pour s’élever à 8,2 milliards de dinars à fin 2019.

Quant au résultat net, il affichera un accroissement annuel moyen à hauteur de 22,8%, passant de 64,7 millions de dinars en 2015 à 147,1 millions de dinars en 2019. Le même business plan projette une amélioration de la productivité qui se traduira par un coefficient d’exploitation, passant de 42,7% à fin 2015 à 29,6% en 2019.

En effet, le taux des créances atteindra 13% à fin 2019 contre 17% à fin 2015, et le taux de couverture sera autour de 90%.

Au final, Ahmed Rjiba a affirmé que le renforcement des fonds propres permettra à la BH de respecter les normes réglementaires et prudentielles, avec le maintien d’un ratio de solvabilité supérieur à 10%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here