Sur le Net, vigilance parfaite !

Lutter contre les dérives du Net, en sensibilisant parents et enfants à ses dangers, tel est le thème de la manifestation organisée aujourd’hui, sous le slogan “ Sur le Net, vigilance parfaite! ”, une campagne qui vient d’être lancée par l’Agence nationale de la sécurité informatique, plus connue sous le nom ANSI, et de la SOTEFI, fabricant des cahiers Selecta, à l’occasion de la rentrée scolaire.

Identifier les dangers potentiels sur la Toile et les moyens de les prévenir et de s’en protéger, sans exagération et sans verser dans la psychose, comme laisser ses coordonnées personnelles via le Net sans risque, s’interroge le ministre des Technologies Noomane Fehri, qui déclare :“ Nous voulons que nos écoliers utilisent l’internet mais que ce soit d’une manière sécurisée. Et là, je m’adresse aux parents, laissez vos enfants profiter vraiment du numérique, mais faites leur comprendre ce qui est bien et ce qui n’est pas bien”.

Il a également fait savoir que d’ici vers la fin 2016, toutes les écoles du pays auront accès à l’internet : “ Je suis un homme du terrain, et là à travers mes visites, je note toute une liste d’écoles, celles qui n’ont pas Internet”, a-t-il souligné..

net2Et de poursuivre : “ C’est une des raisons pour lesquelles nous avons adopté des mesures pour que d’ici 2020, l’école de demain soit une école numérique. C’est cela notre futur.  Toutes les écoles doivent avoir les mêmes outils de travail, les mêmes chances ».

Mais voilà que ce phénomène sociétal mérite davantage de réflexion et de prévention surtout chez les jeunes et les enfants qui n’ont pas forcément la mesure du danger des dérives potentiels.
Aujourd’hui, le jeune Tunisien (enfant et adolescent) compte parmi les plus grands consommateurs d’internet à travers l’utilisation de tous les outils disponibles allant des PC en passant par les tablettes. Cela constitue un indicateur positif reflétant le niveau technologique et scientifique atteint par la jeunesse tunisienne, mais qu’il faudrait traiter avec vigilance afin d’assurer un encadrement serein sans porter atteinte à la liberté individuelle.

Dorra Ennaifer ,directrice Marketing de l’agence Sotefi, fabricant des cahiers Selecta, indique: “Nous avons voulu soutenir l’Agence nationale de l’informatique Ansi dans cette action de sensibilisation, et ce, pour protéger les enfants du monde virtuel qui aujourd’hui, présente plusieurs menaces. C’est la raison de notre appui à l’agence et ce à travers un support noble qui est le cahier. Notre mission est de soutenir les associations humanitaires, les organismes internationaux humanitaires, dans leurs actions de sensibilisation à tout ce qui touche l’enfant et la protection de l’enfant que ce soit par solidarité, ou par des actions de sensibilisation comme vous venez de le voir.”

De son côté , la ministre des Affaires de la femme et de l’Enfance, Samira Merai Friaa a fait remarquer que le ministère de la Femme travaille aussi sur la politique intégrée de protection de l’enfance, soulignant : “ Aujourd’hui,  cyber-protection ne rime pas avec censure, il faut passer à la sensibilisation de l’enfant, pour impliquer les enfants,  les éducateurs ainsi que les parents en leur faisant comprendre que leurs enfants sont très intelligents”.

“ Sur le Net, vigilance parfaite!
Pour Sofia Guerfali, sous-directrice de tunCert, le message de cette campagne consiste à sensibiliser les jeunes aux bonnes pratiques pour contrecarrer tout danger.

Interrogée sur le message adressé aux parents, elle affirme : “ Pour les parents, je leur dirais d’être plus proches de leurs enfants. Il faut qu’il y ait de la communication et là j’insiste en tant que mère de famille, il faut savoir ce que font nos enfants, la clé c’est la vigilance, vient ensuite la communication pour sensibiliser aux dangers potentiels et aux problèmes qui peuvent se poser.”, conclut-elle.

L’usurpation d’identité, la navigation non sécurisée sur Internet et la sécurisation des données d’accès représentent les préoccupations et les dérives du Net, d’où l’intérêt de la campagne de sensibilisation pour consolider le principe de la citoyenneté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here