Pakistan : Plus de 780 personnes âgées succombent à la canicule

Le bilan des victimes de la canicule, qui sévit dans le sud du Pakistan depuis quatre jours, s’élève désormais à plus de 780.

Le gouvernement a décrété des jours fériés pour permettre aux habitants de rester chez eux et fuir la chaleur de plus de 44 degrés celcius. Effets collatéraux dus à la canicule et qui ne font qu’empirer la situation : les fréquentes coupures de l’électricité et de l’eau potable.

Selon les services sanitaires à Islamabad, les victimes sont en majorité des personnes âgées et indigentes qui ont succombé aux effets de la déshydratation.
Ce pic de mortalité dû à la chaleur au Pakistan intervient un mois après celui qui a fait près de 2 000 morts dans l’Inde voisine, la seconde canicule la plus importante de l’histoire de ce pays.

Cette canicule, qui intervient quelques jours après le début du Ramadan, a incité Tahir Ashrafi, l’un des leaders religieux du pays, à appeler les plus vieux et faibles à ne pas jeûner, notamment à Karachi, en rappelant que cela était permis par le Coran, «pour préserver la santé de ceux qui risquent de tomber malades ou mourir» s’ils cessent de s’alimenter trop longtemps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here