la fermeture du consulat tunisien en Libye est une décision tardive

Contacté par leconomistemaghrebin.com, au sujet de la fermeture du consulat tunisien en Libye, Mazen Chérif,  l’expert des affaires sécuritaires et responsable du département de lutte contre le terrorisme dans le Centre tunisien pour l’étude et la sécurité globale a affirmé que cette décision est tardive et qu’elle aurait dû être prise un peu plus tôt.

D’après le spécialiste,” la fermeture du consulat tunisien en Libye aurait dû intervenir avant l’enlèvement des citoyens tunisiens“, soutient-il.

A notre question sur sa vision de l’avenir des relations entre la Tunisie et la Libye, le spécialiste a indiqué que la notion d’Etat n’existe pas en Libye, notamment dans la zone de Tripoli : “Les jours à venir seront très difficiles surtout que le mois de Ramadan est le mois préféré des jihadistes pour perpétrer leurs actes terroristes”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here