Maroc – Crise libyenne : une solution politique avant le Ramadan ?

Les négociations se tiennent à Rabat au Maroc sous l’égide de la Mission d’appui des Nations unies en Libye, pour tenter de trouver une solution au chaos qui règne dans le pays, depuis la chute de Kadhafi en 2011.

Pour l’ONU, il s’agit d’une session décisive qui pourrait déboucher sur un accord, en vue de trouver un compromis pour la formation d’un gouvernement d’union, estimant que l’unité nationale peut encore être sauvée. L’objectif de la rencontre de Rabat est de parvenir à un accord, avant le début du mois de Ramadan, prévu autour du 17 juin.

Rappelons que deux Parlements et deux gouvernements se disputent la légitimité des pouvoirs législatif et exécutif en Libye, depuis l’effondrement du gouvernement de transition et l’émergence des factions armées.

A noter également que le gouvernement et le Parlement siégeant à Tripoli ne sont pas reconnus par la Communauté internationale, ces deux institutions étant sous le contrôle de Fajr Libya, une coalition de milices dont certaines sont d’obédience islamiste et qui ne cachent pas leur inclination pour l’idéologie professée par l’Etat Islamique.

Le gouvernement reconnu par la Communauté internationale est basée à Tobrouk, dans l’Est du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here