La Grèce- FMI : à bout de souffle

Le gouvernement grec vient de demander au Fonds monétaire international (FMI) de lui permettre de reporter à fin juin le remboursement des quatre échéances de prêts dues d’ici la fin du mois et dont la première devait être versée ce vendredi.

Selon l’AFP, le FMI a confirmé cette requête précisant que l’ensemble des sommes, soit 1,6 milliard d’euros, est désormais dû le 30 juin. “Nous avons exploité une possibilité que nous donne le règlement du FMI et qui nous laissera plus de temps pour la négociation“, annonce une source gouvernementale grecque. Le FMI précise de son côté que selon les règles de l’institution, “les pays membres ont la possibilité de demander le regroupement de multiples versements” de leurs dettes “en une seule“.

En difficulté financière, Athènes est en pleines négociations avec ses créanciers, UE et FMI, sur un accord qui permettrait de débloquer la dernière tranche de prêts internationaux, soit 7,2 milliards d’euros, afin de pouvoir honorer ses dettes.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s’est entretenu mercredi à Bruxelles avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker sur cet accord, mais des divergences entre les deux parties sont apparues.

Toutefois, Alexis Tsipras a assuré que les négociations continueraient les prochains jours pour tenter de résoudre ces divergences. Vendredi, Alexis Tsipras va informer le Parlement grec sur les négociations en cours avec les créanciers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here