Tunisie – FMI : Nécessité de préserver les grands équilibres

Un communiqué du ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, publié mardi 02 juin 2015, informe que le représentant du Fonds monétaire international (FMI) a affirmé que cette institution soutient l’expérience tunisienne, relevant « l’importance de préserver les grands équilibres » afin de réaliser une plus forte croissance économique ». Le ministre Mohamed Salah Arfaoui s’est entretenu lundi, à Tunis, avec une délégation de responsables du FMI et ce, dans le cadre de la visite que cette dernière effectue en Tunisie afin de se concerter avec les autorités tunisiennes sur l’évolution de la situation économique et financière dans le pays.

La visite de la délégation du FMI intervient, également, en vue de l’examen des politiques économiques adoptées et de l’avancement de l’exécution des réformes structurelles convenues et sur la base desquelles il sera procédé au décaissement de 303 millions de dollars au profit de la Tunisie en juillet prochain.

Les experts de l’institution financière internationale ont, en outre, pris connaissance de la situation dans le domaine de l’infrastructure de base en Tunisie et les perspectives y afférentes.

L’entrevue a porté, par ailleurs, sur l’avancement de la réalisation des projets d’infrastructure de base programmés et les difficultés les entravant, outre les orientations du ministère concernant la loi relative au partenariat public-privé (PPP) et les principaux programmes pouvant être exécutés dans ce cadre.

Pour sa part, le ministre a proposé l’exécution de projets pilotes dans le cadre du PPP, à même d’améliorer l’infrastructure de base et les commodités publiques dans le pays.

Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) avait accordé à la Tunisie un délai de 7 mois, au 31 Décembre 2015, pour permettre aux autorités tunisiennes d’appliquer les réformes et les engagements pris dans le cadre de l’accord conclu avec le pays (Stand-By Arrangment- SBA).

Sur un montant global de 1,75 milliard de dollars, approuvé par le Conseil d’administration du FMI, le 7 Juin 2013, au profit de la Tunisie (correspondant à 400% du quota du pays auprès du Fonds), 600 millions de dollars n’ont pas encore été décaissés, en attendant le parachèvement des réformes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here